On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Oralité et interaction avec les autres sens

Véronique Leblanc, psychologue clinicienne spécialisée dans les troubles de l’oralité chez l’enfant. Véronique Leblanc, psychologue clinicienne nous parle de l’oralité.

Qu’est ce que c’est ? Et quelles sont les interactions avec le développement des autres sens ?

On entend souvent parler d'oralité, de quoi s'agit-il ?

Manger ce n’est pas simplement satisfaire une sensation de faim, c’est un plaisir oral, un plaisir sensoriel et un plaisir relationnel et affectif. Maintenant on parle plus volontiers de trouble de l’oralité que de difficultés alimentaires car l’oralité est un concept complexe prenant en compte toutes ces dimensions.

L’oralité c’est respirer, manger, parler, ce sont les expériences sensorielles,  relationnelles et affectives.

Quels sont les liens entre l'alimentation, le langage et le développement psycho-moteur de l'enfant ?

Le développement de l’enfant est une continuité : une acquisition succède à une autre et s’appuie sur les autres compétences déjà acquises. Par exemple, les premières syllabes de l’enfant arrivent souvent en même temps que les premiers morceaux. Il faut l’imaginer comme une sorte de jeu de dominos à plusieurs bandes : savoir attraper un objet permet de le mettre à la bouche ; mettre un objet dans la bouche encourage la découverte de goûts et de textures ; cette découverte favorise la diversification et l’intégration des morceaux ; la mastication des morceaux permet de développer les muscles et sert le langage et l’articulation…

les premières syllabes de l'enfant arrivent souvent en même temps que les premiers morceaux
Cela signifie-t-il que l'enfant développe tous ses sens en même temps ?

Le développement sensoriel débute bien avant la naissance, tout commence in utéro : on parle du TOGAV ( toucher, olfaction, gout, audition, vision). Ce développement va se poursuivre non seulement par la relation de dépendance qui fait que l’enfant et l’adulte sont dans une grande proximité sensorielle  mais aussi par les objets et les expériences sensorielles  qui seront mis à la portée de l’enfant.

Quant au développement psychomoteur (motricité, langage, sociabilité…), chaque enfant se développe à son rythme en fonction de ses possibilités du moment  qui interagissent avec ce que l’entourage met à sa disposition. C’est pourquoi il est difficile de donner des âges pour les étapes de développement.

Il est aussi primordial de veiller à solliciter l’enfant sans jamais tomber dans une sur-stimulation.

Il est aussi primordial de veiller à solliciter l'enfant sans jamais tomber dans une sur-stimulation.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous