On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

La langue des signes bébé, kézaco ?

Permettre à bébé de réclamer, dès 6 mois, purée, couche propre ou câlin grâce à la langue des signes… C’est le concept pas du tout SF mais ultra tendance qui séduit professionnels de la petite enfance et jeunes parents. Décryptage.

La langue des signes bébé, c’est quoi ?

Directement inspirée de la langue des signes française, la langue des signes bébé (alias LSB) utilise comme sa grande sœur le visage et les mains pour exprimer une pensée. Pour ses utilisateurs, c’est un langage « de transition » à destination des 6-24 mois permettant d’associer des gestes simples à des mots du quotidien (gâteau, câlin, maman, tétine…), énoncés à l’oral. Comme un langage pré-verbal.

Ça vient d’où ?

Comme Mickey Mouse… des États-Unis ! Interprète en langue des signes américaine, Joseph Garcia réalise au début des années 1980 que les enfants entendants évoluant dans des familles où l’on signe communiquent plus rapidement que les autres. Un constat partagé par deux universitaires californiennes Linda Acredolo et Susan Goodwyn qui imaginent en 1996 le programme « Baby signs ».

Et en France ?

Si bon nombre de parents associaient déjà certainement le geste et la parole en exprimant les mots « chut » ou « miam miam », la LSB tricolore prend réellement forme en 2006 avec la sortie du livre Signe avec moi de Nathanaëlle Bouhier-Charles. Depuis, les associations, ateliers, formations, visioconférences, tutos en ligne et livres se multiplient, proposant aux professionnels comme aux parents de se former. L’idéal ? Rencontrer des spécialistes in the real life pour ne pas signer n’importe comment et proposer aux enfants un lexique compréhensible par d’autres que vous.

À quoi ça sert ?

À essayer un nouveau canal de communication limitant les frustrations de part et d’autre. Que celui qui n’a pas échoué à déchiffrer les pleurs de bébé, voire carrément attendu une réponse céleste à la question mais « qu’est-ce que tu as ? », nous jette la première tétine. Avec LSB, les petits sont capables de s’exprimer par gestes bien avant d’être capables de le faire oralement. Donc de se faire comprendre précocement.

On commence à quel âge ?
Autour de 4 à 6 mois. Mais attention, cela ne veut pas dire que bébé sera capable de signer tout de suite. Pour reproduire vos gestes, il lui faudra avoir d’abord acquis les capacités motrices et cognitives suffisantes. Ce qui sera le cas vers 8-10 mois lorsqu’il commencera à pointer du doigt. Pour certains enfants, ce sera avant, pour d’autres, après. Ensuite, le geste cède tout naturellement la place à la parole au fur et à mesure des progrès de l’enfant.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous