fermer la recherche

Séance de Yoga pour bébé et enfant

Que votre enfant soit encore bébé ou qu’il maîtrise maintenant parfaitement la coordination de ses mouvements, le yoga est accessible à tous et a de nombreux bienfaits. En effet, s’il favorise le développement psychomoteur, il facilite également la digestion, et, cerise sur le gâteau, améliore endormissement et réveil. Quel que soit l’âge auquel vous proposez à votre bout de chou de débuter cette activité, elle l’aidera à mieux prendre conscience de son corps et lui donnera confiance en lui. Suivez ces quelques propositions d’exercices à tester chez vous, au calme !

Le yoga des tout-petits

Votre bébé a un avantage sur vous pour pratiquer le yoga : chez lui, jusqu’à l’âge de 2 ans environ, la respiration abdominale est innée. En effet, en inspirant, les bébés emplissent d’air leurs poumons et leur ventre simultanément, puis les vident en expirant, de manière instinctive. Les petits exercices proposés ci-dessous peuvent être mis en place dès 3 ou 4 mois, sans contrainte : il faut que votre bébé y prenne du plaisir !

Avant cet âge, n’hésitez pas, si vous le souhaitez, à pratiquer des séances de yoga postnatal maman/bébé qui vous permettront de reprendre une activité physique tout en douceur, tout en vivant des moments complices avec votre nouveau-né.

1/ Bien respirer, pour être apaisé

On commencera cette séance de yoga par quelques respirations, pour vous apaiser tous les deux en respirant à l’unisson. Placez votre bébé à plat dos, confortablement installé sur un petit tapis ou matelas. Asseyez-vous face à lui puis posez votre main à plat sur son diaphragme. Inspirez et expirez calmement, pendant plusieurs cycles respiratoires.

N’oubliez pas de lui parler pour lui expliquer que vous allez lui proposer un petit moment d’exercices de détente grâce au yoga, tout en lui souriant ! Les mouvements ne dureront que quelques minutes, pour ne pas trop fatiguer votre bébé. Aussi, n’hésitez pas à interrompre cette séance de yoga si votre bébé manifeste un besoin : faim, besoin d’être changé, etc.

2/ S’étirer, pour partir du bon pied !

Ce petit exercice ne dure que quelques secondes, et vous pouvez également lui proposer le matin, au réveil, pour le mettre sur de bons rails avant de le lever. Faites-lui tendre les jambes, les orteils en éventail et le thorax bien ouvert. C’est encore mieux s’il/elle a la tête bien dans l’axe, et le menton rentré dans le cou. N’hésitez pas à bailler et à vous étirer vous aussi pour lui montrer la marche à suivre !
Dès qu’il saura se retourner puis s’asseoir, vous pourrez lui faire découvrir la « posture de l’enfant », ventre vers le sol : à genoux et fesses déposées sur les talons, les avant-bras et la tête posées sur le matelas, vers l’avant. Un très bon étirement, pour vous aussi, adultes !

3/ Quelques mouvements, à synchroniser avec la respiration

Ces quelques exercices sollicitent les muscles en douceur et stimulent donc la mobilité du bébé, en lui donnant petit à petit conscience de son corps. Votre bébé est toujours à plat dos, face à vous, qui êtes assis devant lui :

  • Pliez une jambe vers sa poitrine et tendez l’autre vers vous, puis alternez
  • Pliez les 2 jambes vers sa poitrine, genoux sur les côtés, puis ramenez-les simultanément vers vous, en les allongeant doucement
  • Prenez ses mains dans les vôtres et levez un bras au-dessus de sa tête pendant que l’autre reste le long de son corps, puis alternez.

Bébé a grandi… place au yoga pour enfant !

Dès l’âge de 3 ans environ, il est possible d’initier votre enfant à de véritables postures de yoga. Il se prendra facilement au jeu, car leurs noms sont très ludiques. C’est rigolo d’imiter les animaux ! Le plus simple est de lui montrer les postures au préalable : sur un dessin, une photo, ou en les réalisant vous-même. Rappelez-lui qu’il ne faut jamais forcer sur ses petits bras ou ses petites jambes : ainsi il prend conscience des limites de son corps et apprend à les respecter. A force de pratique, vous verrez certainement son attention et sa concentration se développer.

La posture de l’abeille, pour calmer la nervosité

Assis en tailleur, votre enfant bouche ses oreilles avec ses pouces. Il ferme les yeux et entoure sa tête avec les autres doigts de ses petites mains, tout en inspirant profondément. En expirant, il bourdonne comme une abeille et pose le coude droit sur le genou gauche. Puis il recommence, en posant le coude gauche sur le genou droit. Cette posture de yoga permet de bien ventiler les poumons en travaillant sur l’ouverture de la cage thoracique.

La posture du prunier, pour se délasser !

Cette posture est idéale pour décharger un trop-plein d’énergie ! Debout, invitez votre enfant à secouer ses membres dans tous les sens : sa tête, ses jambes, ses bras, ses mains… tout comme s’il était un prunier dont on voudrait faire tomber les fruits.

La posture de l’arbre, pour être concentré et garder l’équilibre

Debout, bien ancré dans le sol, invitez votre enfant à plier sa jambe gauche en venant placer la plante de son pied gauche sur la jambe droite (plus son pied sera haut, plus l’équilibre sera difficile). Faire ensuite la posture de l’autre côté, pied gauche au sol et jambe droite repliée.
Il peut garder les mains jointes devant sa poitrine. Une fois la posture bien maîtrisée, proposez-lui de lever les bras au-dessus de sa tête, en gardant les paumes de mains jointes, aussi haut que possible, comme s’il voulait toucher le ciel !

Pratiquer ces exercices régulièrement peut aider votre enfant à canaliser son énergie, à développer son sens de l’équilibre, et à renforcer la prise de conscience de son corps dans l’espace qui l’entoure. Pourquoi s’en priver ?

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles
pour tout savoir sur bébé !

De bons menus menus pour bébé ?
logo Blédipop
Téléchargez l’application
image oiseau
Besoin d’un conseil
pour bébé ?
Les experts Blédina répondent
À toutes vos questions
Contactez-nous
Vos produits chez vous !
logo Blédina e-shop
Livraison à domicile