On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Votre sexualité durant le 3e trimestre de grossesse

Entre notre ventre qui prend de plus en plus de place et la crainte de déclencher l’accouchement, continuer à avoir des rapports sexuels durant le 3e trimestre de grossesse peut sembler compliqué. A vous de trouver avec votre conjoint le rythme et positions qui vous conviendront.

Un 3e trimestre sexuellement perturbant

Vous voici dans la dernière ligne droite. Votre ventre prend tellement de place que vous avez du mal à distinguer le bout de vos pieds. Bébé bouge beaucoup, de jour comme de nuit, ce qui peut-être assez perturbant pour vous comme pour votre conjoint. Rassurez-vous et rassurez-le, votre futur enfant est bien à l’abri dans votre utérus, en aucun cas il ne peut souffrir de quelque manière que ce soit de vos ébats. Il n’y a donc aucune raison pour que vous arrêtiez d’avoir des rapports sexuels, même à quelques jours de votre accouchement. La position la plus pratique durant le neuvième mois de grossesse reste la cuillère puisqu’allongée sur le côté, vous ne tirez pas sur les muscles du ventre.

 

 

Sexualité et contractions

Les rapports sexuels peuvent provoquer quelques légères contractions, voire même des petits saignements. Si ces derniers ne durent pas, cela ne sert à rien de s’alarmer. Si, en revanche, ils sont de plus en plus importants, il ne faut pas traîner à prendre rendez-vous avec un médecin, voire même à se présenter aux urgences gynécologiques.

 

La stimulation des seins

Si la pénétration ne déclenche pas l’accouchement, sachez par contre que la stimulation des mamelons favorise la sécrétion d’une hormone appelée ocytocine favorisant les contractions. A quelques jours du terme, c’est un bon moyen de faire avancer le travail ou de déclencher naturellement un accouchement qui se fait désirer…

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous