On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Trois modes de garde à la loupe

Bébé grandit et arrive le premier défi de sa vie : être gardé par quelqu’un d’autre que ses parents ! Crèche, nounou à domicile ou assistante maternelle agréée, ces trois modes forment l’éventail de solutions qui s’offre à Papa et Maman. Chacune avec des avantages, des inconvénients et des règles précises.

Les crèches se diversifient

On connaît les crèches municipales gérées par les communes et où il est si difficile de trouver une place pour son bébé tant elles remportent un vif succès. Commencent à émerger de plus en plus de crèches « parentales », des structures 100 % gérées par les parents qui se partagent les tâches et la gestion des puéricultrices employées. Les crèches privées grandissent également tout comme celles « d’entreprises », les salariés d’une société bénéficiant d’une place pour leur enfant avec des tarifs préférentiels.

Une nounou à la maison

Principalement installée dans les grandes agglomérations, cette solution s’instaure entre deux familles qui emploient une nounou. Celle-ci partage ensuite son temps entre les deux domiciles via un système d’alternance. Le tout-petit prête ainsi ses jouets une semaine avant de profiter de ceux de son petit copain de garde. Les parents sont donc des employeurs : contrat de travail, congés payés, recrutement, licenciement… A eux de tout gérer dans cette solution flexible côté horaires. Un brin de ménage peut même être confié à la nounou.

« Allez, on va chez la nounou ! »

Les assistantes maternelles, elles, accueillent les enfants à leur domicile où elles prennent en charge de un à quatre tout-petits. Un contrat est signé entre ces nounous et les parents pour officialiser la garde de bébé. Certaines assistantes maternelles décident d’intégrer des crèches « familiales » où elles retrouvent, une fois par semaine, des consœurs. Une bonne solution pour que les tout-petits voient de nouvelles têtes et se sociabilisent avant l’école !

Des aides financières adaptées

Tous ces types de garde ont un coût. Caisse d’Allocations Familiales (CAF), réduction d’impôts (50% des frais engendrés pour l’emploi d’une nounou), aide aux parents isolés, Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE)… de nombreux coups de pouce pour le porte-monnaie existent en fonction de ses revenus et de sa situation familiale. Une liste d’aides qui est souvent donnée durant la grossesse par les différents organismes concernés. Pour que bébé soit gardé en toute sérénité !

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous