fermer la recherche

Simples pleurs de la nuit ou terreurs nocturnes ?

Souvent désarmés face aux pleurs de leurs enfants en pleine nuit, les parents ne savent pas toujours comment réagir. S’agit-il d’un mauvais rêve ? D’une douleur ? Ou carrément d’une terreur nocturne ? Le Dr Brigitte Blond, auteure de « Décoder bébé, un jeu d’enfant » (Leducs), vous aide à faire la différence.

Les pleurs de la nuit

Entre 0 et 3 ans, les nuits des parents sont loin d’être un long fleuve tranquille ! A cela, plusieurs raisons possibles :

1

Votre enfant a tout simplement faim.

En règle générale, après 6 mois, les réveils nocturnes pour manger la nuit sont plus rares. Avant 6 mois, ils sont fréquents, et ils se distinguent clairement des autres pleurs par leur persistance. Si vous ne vous levez pas, rien ne pourra stopper l’alarme ! Pour calmer bébé, pas de remède miracle : le nourrir.

2

Votre enfant a un bref réveil

Pour de multiples raisons, bébé peut pleurer quelques minutes pendant la nuit : il est entre deux trains du sommeil ou subit un bref inconfort digestif. Il faut savoir que les micro-réveils chez les petits sont bien plus fréquents que chez les adultes, car leurs cycles de sommeil sont plus courts. Généralement, les bébés gazouillent ou pleurent quelques minutes avant de se rendormir seuls. Ne vous précipitez donc pas immédiatement dans la chambre et attendez un peu avant d’intervenir. Vous risqueriez de réveiller véritablement bébé en allant à son chevet.

3

Votre enfant est malade

C’est sans conteste le cas qui inquiète le plus les parents lorsque les pleurs persistent et que leur bébé est inconsolable. Le bon réflexe ? Prendre un thermomètre et vérifier la température de votre bout de chou. Si la fièvre est avérée, c’est certainement la cause de ses pleurs.

4

Votre enfant a fait un mauvais rêve

Ce cas de figure n’arrive pas avant l’âge de deux ans, puisque l’enfant doit être capable de fabriquer des images. Les rêves se produisent en phase de sommeil paradoxal, donc plutôt en seconde partie de nuit. Si votre petit loup ne dort plus dans un lit à barreaux, il peut se réveiller, crier et venir vous voir en décrivant un mauvais rêve ou quelque chose qui lui fait peur et qu’il a peut-être vu dans un petit livre la veille. La bonne attitude ? Le rassurer mais en le recouchant immédiatement dans sa chambre, en faisant un petit rituel d’endormissement. Si vous acceptez de le garder dans votre lit, vous risquez de voir se profiler à l’horizon de nombreuses mauvaises nuits !

5

Votre enfant a peur du noir

Là encore, cela n’arrive pas avant l’âge de deux ans. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est inutile de mettre une veilleuse avant ce cap. Vous risqueriez au contraire de l’habituer à dormir avec de la lumière. Après l’âge de deux ans, votre enfant peut avoir peur du noir parce qu’il perd tous ses repères et peut être effrayé par cette sensation de flou. Dans ce cas, et donc seulement après deux ans, vous pouvez lui mettre une petite veilleuse pour le rassurer, ou laisser la porte ouverte.

Les terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes sont difficilement compréhensibles pour les parents, et se distinguent des cas de figure précédemment exposés. Elles sont assez déroutantes car l’enfant semble éveillé puisqu’il a les yeux complètement ouverts et peut s’asseoir dans son lit. Toutefois, la différence est que votre petit bout semble totalement ailleurs, l’air hagard. De plus, contrairement aux cauchemars, les terreurs nocturnes se produisent en première partie de nuit, lorsque le sommeil est très profond. Bien que votre enfant ait les yeux ouverts, il est donc en réalité profondément endormi.

La conduite à tenir face à cette situation ? Et bien ne rien faire et ne surtout pas le réveiller d’autant plus s’il ne bouge pas de son lit et ne se met donc pas en danger. Les terreurs nocturnes ne sont pas du somnambulisme, qui surgit plus tard. Vous pouvez cependant rester à côté du lit et attendre qu’il se rendorme tranquillement. En règle générale, les terreurs nocturnes ne durent que quelques minutes, et l’enfant n’en a aucun souvenir le lendemain.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles
pour tout savoir sur bébé !

De bons menus menus pour bébé ?
logo Blédipop
Téléchargez l’application
image oiseau
Besoin d’un conseil
pour bébé ?
Les experts Blédina répondent
À toutes vos questions
Contactez-nous
Vos produits chez vous !
logo Blédishop
Livraison à domicile