On mange mieux
quand on est curieux

Ses sens s’éveillent

Ca y est, il perçoit les odeurs et les saveurs !

La perception des odeurs et des saveurs se précise au 3e trimestre de grossesse. A travers le liquide amniotique, le fœtus découvre ce que mange sa maman ! 

Incroyable, bébé ce trimestre est capable de percevoir les arômes contenus dans l’alimentation de sa maman ! Mais comment ça marche ?

Dès la fin du premier trimestre de gestation, les récepteurs gustatifs situés principalement sur la langue et les récepteurs olfactifs logés dans les fosses nasales sont déjà matures. Les récepteurs gustatifs permettent de détecter les saveurs comme le sucré, le salé, l’acide, l’amer, etc. Les récepteurs olfactifs servent à détecter les odeurs et les arômes des aliments. Leur entrée en fonction se fait progressivement au cours du second trimestre de la gestation. Durant le troisième trimestre de la grossesse, le fœtus va détecter et mémoriser une large palette d’odeurs et de saveurs, et préservera ces souvenirs bien au-delà de la naissance.  En se familiarisant ainsi avec les arômes alimentaires contenus dans le liquide amniotique, il construit déjà ses premières préférences alimentaires.

 

Mais au fait, le fœtus peut-il percevoir des odeurs?

En fin de gestation, le fœtus avale environ un demi-litre de liquide amniotique par jour ! Par ailleurs, du liquide amniotique circule dans les fosses nasales lors de mouvements d’inhalation du fœtus. Ce sont autant d’occasions pour le nez de détecter les arômes contenus dans le liquide amniotique. Le milieu liquide n’empêche aucunement de percevoir les odeurs et les arômes. En effet, les récepteurs olfactifs sont naturellement enveloppés d’un mucus liquide, si bien que l’interaction entre les molécules odorantes et les récepteurs se fait toujours en milieu liquide, même pour nous qui respirons. La perception des odeurs est donc tout à fait possible dans le liquide amniotique. Par ailleurs, ce liquide contient une multitude de molécules capables d’activer les récepteurs olfactifs. On y trouve notamment de nombreux arômes provenant de l’alimentation maternelle. Ainsi, l’enfant découvre progressivement les arômes de la culture alimentaire de sa maman. Il s’en souviendra au moment de la diversification alimentaire, quand il sera directement confronté aux aliments.

 

L’alimentation maternelle pendant la grossesse modifie-t-elle les préférences alimentaires des enfants ?

Plusieurs études ont montré que le fœtus mémorisait les arômes contenus dans le liquide amniotique, et que cette expérience prénatale déterminait les premières préférences alimentaires post-natales. Ainsi, les enfants nés de femmes qui ont consommé de l’anis pendant la grossesse montrent une attirance particulière pour l’odeur d’anis à la naissance. Par ailleurs, il a été montré que la consommation de jus de carotte par la mère gestante entraîne chez l’enfant une meilleure acceptation de céréales odorisées à la carotte au moment de la diversification alimentaire. Ces expériences sensorielles précoces sont donc importantes et permettent d’aider l’enfant plus âgé à adopter une alimentation variée et diversifiée.

3e trimestre : les 5 sens du fœtus sont en éveil

Odorat, ouïe, toucher, goût et vue : le développement des sens du fœtus continue et, surtout, bébé est déjà capable de les ressentir et même de les utiliser dans le ventre de maman. 

Il touche à tout !

Le sens tactile de bébé est au troisième trimestre maintenant performant : la sensibilité cutanée est la première à se développer, dès 7 semaines. Tout mouvement est source de stimulation tactile. Toucher le cordon du bout de ses pieds le fera par exemple recroqueviller les orteils. Autant d’expériences sensorielles qu’il fait lui-même déjà dans le ventre de la maman et qu’il gardera en mémoire une fois dans le monde extérieur !

 

Au fil du 3e trimestre, le fœtus a de moins en moins de place pour bouger. C’est normal, il grossit ! Pourtant, il continue à percevoir des sensations tactiles, elles sont de plus en plus nombreuses. Avec ses pieds, il tape les parois de l’utérus… et cela ne vous échappe pas !

 

Il peut également toucher avec ses mains le cordon ombilical, mais aussi les différentes parties de son corps. Bien sûr, il ne les identifie pas, mais il a déjà la sensation tactile.

Si les mamans attendant des jumeaux nous disent ne pas distinguer un bébé de l’autre ; eux se cherchent, il existe un contact établi entre eux, cela se voit à l’échographie « , nous dit Corinne Rebelle, médecin échographiste à Lyon.

Mais qu’est ce donc que le système vestibulaire ?

Le système vestibulaire permet au bébé de détecter les mouvements, et d’acquérir le sens de l’équilibre. Ce système se met en place très tôt dès le 1er trimestre, il est performant au 3ème trimestre.

 

Encart Pourquoi les bercements arrivent à calmer bébé ?

Quand un enfant est bercé dans les bras de ses parents, le système vestibulaire est activé. Bébé va retrouver les sensations qu’il avait dans le ventre de sa maman, lorsqu’il était bercé au rythme de la marche.

Pour le calmer, rien de tel donc que de lui apporter des éléments qui lui rappellent son environnement in utero : musique, voix, odeurs mais aussi bercement au rythme de la marche, dans les bras, son berceau, son hamac. La voiture reproduit aussi très bien ces ondulations qu’il apprécie !

 

Le fœtus entend, le fœtus ressent

Bébé a des oreilles, à ce stade de développement du fœtus, son système auditif commence à être opérationnel. Il entend distinctement et commence même à mémoriser des sons ! Pas n’importe lesquels : celui de la voix de maman, bien sûr, mais aussi celle de papa. Plus grave, il la reconnait déjà. Et, en plus du développement de l’ouïe, le fœtus est aussi capable de percevoir vos émotions en fonction de votre voix.

En plus du développement de l’ouïe, le fœtus est aussi capable de percevoir vos émotions en fonction de votre voix.

 

Il goûte !

Le système gustatif et olfactif se met en place petit à petit dans le ventre de la maman. Il permet au bébé de détecter les sensations sucrées, salées…Le système olfactif permet de détecter les odeurs. Ce que vous mangez se transforme en saveurs dans le liquide amniotique, bébé commence déjà son apprentissage du goût !

 

Il ouvre les yeux

La vue est le dernier sens à se mettre en place in utero, son développement démarre au 3ème trimestre. Il bat des paupières, a des mouvements oculaires et il est sûrement sensible à la lumière. Il percevrait une lueur quand une source de lumière vive est proche du ventre de maman. Certaines mamans disent même que bébé réagit à la lumière, son rythme cardiaque s’accélère, il bouge.

Le dernier rendez-vous... avant le grand rendez-vous !

La 3e échographie obligatoire a lieu entre la 31 et la 33e SA. Cette 3e échographie est le dernier rendez-vous visuel avec le fœtus avant le Grand Jour de l’accouchement. Trop grand pour être vu en entier à l’échographie, il est observé sous toutes les coutures.

C’est aussi le moment où les connexions entre les différents récepteurs et le cerveau se mettent en place. Bébé sent et ressent donc les contacts avec le monde extérieur, une voix, une main posée franchement et doucement sur le ventre…

Ce n’est pas un hasard si c’est aussi souvent au cours de ce 8e mois que les futures mamans se sentent « mères » et commencent à parler de leur enfant en disant « mon fils, ma fille, mon bébé… ».

Une petite main en imagerie 3D, qui lui sert à jouer avec le cordon, sucer son pouce, la poser devant ses yeux. Les récepteurs tactiles et les connexions vers le cerveau sont bien en place maintenant.

 

Ici, le fœtus mesure 10,3 cm de la tête au coccyx.  On distingue le cordon ombilical grâce à l’échographie 3 D. Bébé est lové en position fœtale, il n’a plus beaucoup de place. Il aimera d’ailleurs après la naissance retrouver un espace bien enveloppant et rejoindra donc souvent le coin du lit alors que vous l’aurez posé au milieu.

La graisse s’accumule sous sa peau et il commence à avoir l’air potelé. Le fœtus « respire » le liquide amniotique et ouvre la bouche. Il est capable de déglutir.

Communiquer avec son futur bébé

Au 3e trimestre de grossesse, tous les sens de bébé sont en éveil. Ceux de maman aussi ! On parle beaucoup de lui, et on lui parle. Avec la voix, avec les mains, on communique avec bébé, seule ou en famille.

Si la future maman ressent le moindre mouvement du fœtus, ce n’est pas toujours aussi simple pour le futur papa ou les frères et sœurs. Comment ne pas rater le toc-toc de bébé au travers du ventre de maman ? Il faut s’armer d’un peu patience… Le fœtus entend la voix grave de papa et, pour qu’il le sente sous sa main, il suffit de la poser sur le ventre, de lui parler… et d’attendre qu’il se manifeste !

La main sur le ventre

Pour la future maman, poser la main sur son ventre quand bébé bouge est devenu un réflexe naturel. L’échange physique est là, doux et tendre. On s’amuse à essayer d’identifier un pied, un petit coude, sa tête, peut-être ? La relation affective est déjà nouée, notamment si l’haptonomie a fait partie de la préparation à la naissance.

 

On s’amuse à essayer d’identifier un pied, un petit coude, sa tête, peut-être ? La relation affective est déjà nouée.

L’haptonomie

Approche plus que méthode, l’haptonomie est un accompagnement prénatal pour le papa comme la maman. Fondée sur l’affectivité, elle permet de nouer un contact intime entre le fœtus et ses futurs parents tout au long de la grossesse. C’est une méthode de préparation à la naissance très prisée, mais ce n’est pas la seule.

 

Se préparer à l’accouchement

Les cours de préparation classique sont assurés par une sage-femme. En 8 séances remboursées par l’assurance maladie, ils permettent d’aborder tous les sujets liés à la grossesse et à l’accouchement. Avantage : ils sont dispensés partout. D’autres méthodes existent : la sophrologie privilégie la relaxation, le yoga prénatal développe la connaissance de son corps. La préparation en piscine est aussi plébiscitée, et pas seulement parce qu’on a envie de se sentir plus légère !

 

Et la musique ?

Le chant prénatal est une méthode de préparation à l’accouchement. Travail des muscles abdominaux, du périnée, du souffle : il permet d’exprimer ses appréhensions et, déjà, de bercer bébé. Car le fœtus a l’ouïe développée, il entend ce qu’il se passe au plus près de lui. Ecouter de la musique en se relaxant est aussi bon pour lui que pour vous !

 

Après la naissance, les berceuses dans vos bras le calmeront. Le son de votre voix, la musique et un rythme calé sur le rythme de la marche seront autant d’éléments qu’il aura ressenti in utero et qui l’apaiseront.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Accueil > En attendant bébé > Ses sens s’éveillent
Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous