Réussir son allaitement

Allaiter son enfant peut susciter quelques interrogations, voire de petites appréhensions. On se rassure, les professionnels de santé sont là pour nous aider et il existe des petits trucs pour aider à faire de l'allaitement un vrai moment privilégié avec Bébé.


10 petits trucs pour aider à un allaitement serein


Faite confiance à Bébé, il sait s'y prendre. Ventre contre ventre, guidé par ses réflexes, il cherche instinctivement le sein. On l'aide à bien se positionner  en approchant le sein de sa bouche à l'aide de la main.

 



On commence très tôt ! Il est généralement conseillé de mettre Bébé au sein dans les 2h suivant sa naissance. Le peau-à-peau et un environnement calme aideront à une bonne mise en route de l'allaitement.


Dès qu'il sent le mamelon du bout de ses lèvres, Bébé ouvre grand sa bouche pour le happer. Une succion d'abord rapide pour faire venir le lait, puis des mouvements plus amples suivis d'une déglutition marquent le bon transfert du lait à Bébé.

 



On le laisse téter à son rythme car en matière d'allaitement, il n'y a pas de règle. Donc, pas d'hésitation, c'est la loi de l'offre et la demande ! C'est  encore la meilleure façon de satisfaire ses besoins et de stimuler la production de lait, surtout la nuit. Cependant, on ne répond pas à tous les pleurs de Bébé en lui proposant la tétée. En effet, auparavant on s'assure que ces pleurs ne sont pas dû à un petit réveil entre deux sommeils, qu'il n'a pas de douleur (colique), qu'il n'a pas tout simplement besoin d'un câlin.

 



L'allaitement est un apprentissage pour Maman et Bébé. Donnez-vous du temps et apprenez à vous connaitre. Avec le temps, vous saurez reconnaitre les signes que votre bébé a faim.


La durée de la tétée est variable selon les enfants. On fait confiance à Bébé, il sait instinctivement la quantité dont il a besoin, ni plus ni moins.

 



Mais à quel sein se vouer ? Aux deux ! On laisse bébé «vider » complètement le premier sein, puis on lui propose l'autre s'il a encore faim (le lait s'enrichit en graisse et en protéines entre le début et la fin de la tétée, régulant ainsi la satiété de Bébé). A la prochaine tétée, on commencera par le dernier sein utilisé, quitte à noter…

 



On trouve la bonne position. Pour bien allaiter, Maman et Bébé doivent se sentir à l'aise. Confortablement installé au sein, la succion du petit est facilitée. On diminue ainsi les risques d'avoir des crevasses et des mamelons douloureux. En fin de tétée, pensez aussi à faire perler un peu de lait et de l'étaler sur le mamelon. Le lait maternel a des propriétés cicatrisantes!


Alors, assise ou allongée ? Allongée, on se tourne sur le côté, un coussin dans le dos et le petit face à nous, sa bouche à la hauteur du mamelon. On peut aussi replier sa jambe supérieure pour ne pas basculer. En position assise, dans son lit ou sur une chaise, on se cale bien et on repose ses bras. Le bras de Bébé est glissé sous notre aisselle, son ventre bien contre nous, le visage face au sein et le mamelon bien en bouche. Pensez aussi au coussin d'allaitement qui peut vous aider à bien vous positionner.


Une inquiétude, un doute ? Les sages-femmes ou les professionnels compétents en allaitement portent bien leur nom et sont là pour répondre à nos questions

Notez cette bonne idée :