Entre 18 et 36 mois, le petit bout gagne en autonomie !

Vous avez désormais un grand à la maison qui veut sans doute tout faire par lui-même et lance des « non » quand vous lui proposez de l'aide. Le bout de chou a envie de manger seul, de se servir lui-même de sa brosse à dents ou bien encore de se débrouiller avec son tricycle. Une autonomie à encourager et encadrer.


8 astuces pour accompagner bébé dans son autonomie


Il est temps d'initier bébé au brossage de dents. Au début, tout commence par le bain dans lequel le tout-petit peut découvrir la brosse à dent sans l'utiliser comme tel. Ensuite, on aide le tout-petit dans son nettoyage de dent, sans produit puisqu'il ne sait pas encore cracher. Près de ses 3 ans, le brossage se ritualise avec un dentifrice adapté utilisé après le petit déjeuner et avant le coucher.



Le pot et la propreté se préparent tranquillement avant l'entrée à la maternelle. Sollicitez l'enfant vers cette étape sans le brusquer ! Une fois ce stade bien instauré, optez pour un réducteur de toilettes plus pratique.



Fourchette et timbale prennent place sur la chaise-haute grâce à des modèles dédiés aux tout-petits. Le petit loup s'amuse à manger seul et progresse à vue d'œil. N'hésitez pas à l'aider, néanmoins, pour lui montrer les bons gestes !



Certains bébés ne cherchent pas encore à sortir de leur lit à barreaux. Les plus acrobates, eux, ont droit à leur premier lit de grand. Evolutif, de préférence, pour qu'il les accompagne le plus longtemps possible. Instaurez des règles nettes pour ne pas que le tout-petit décide de se lever quand il le souhaite afin de préserver ses moments de repos.



La turbulette termine son œuvre au profit d'une couette et d'un oreiller peu épais. Les risques d'étouffement disparaissent, bébé étant capable de pousser une peluche trop proche de son visage.



Le lit parapluie peut encore servir. Mais si le tout-petit a pris l'habitude de dormir dans un vrai lit, optez pour un petit matelas gonflable à l'effigie de ses héros préférés que vous laissez dans le coffre de la voiture. Il n'y a plus qu'à le sortir et l'installer chez vos proches. Très pratique.



Bébé ne tourne plus le dos à la route dans son siège-auto adapté à sa morphologie. Le rehausseur avec dossier et appui-tête ravit les enfants proches d'être scolarisés.

Et le transport ?

Poussette-canne et tricycle servent de transport à bébé pour vos balades.

Notez cette bonne idée :