fermer la recherche

Saint-Valentin : comment attiser la flamme même après bébé ?



Les diners en amoureux 

Avant :

Étant donné que vous étiez en tête-à-tête, les dîners étaient – de facto – en amoureux. Et puis comme vous viviez d’amour et d’eau fraîche, à quoi bon manger ou boire.

Après :

Désormais, vous dînez à la même heure qu’eux car « c’est plus pratique ». Si bébé a faim, on arrête toute affaire courante et bonjour le picorage.

La solution !

Sans que cela soit systématique, faîtes dîner les enfants sans vous de temps en temps. Si l’envie vous prend de vous faire un dîner en ville, anticipez et constituez-vous un réseau de baby-sitter digne de ce nom.

L'intimité

Avant :

C’était plutôt simple : un peu quand vous vouliez, un peu où vous vouliez.

Après :

Vraisemblablement, l’enfant unique désire – consciemment, inconsciemment ? – le rester durablement tant il s’évertue à ficher en l’air vos « siestes », grasses matinées et autres moments de complicité.

La solution !

Ne laissons pas le désir s’étioler. Soyez particulièrement à cheval sur le sommeil (le sien, le vôtre) et profitez de ces instants de calme pour vous retrouver.

Les discussions

Avant :

Elles étaient à bâtons rompus, sans filtre, émaillées d’interjections difficiles à trouver dans le dictionnaire. Aucun sujet, aucune polémique ne vous faisaient peur.

Après :

Afin de préserver leurs chastes oreilles, la parlotte est devenue plus policée. Et elle est quasi-intégralement centrée autour de leur existence – qui vous remplit de joie, inutile de le rappeler.

La solution !

Naturellement, les gros mots seront remplacés par les fameux « punaise », « mercredi » et autres « nouille ». Vous verrez, la compréhension sur certains sujets sera immédiate. Le langage de corps et du cœur en quelque sorte !

Les vacances

Avant :

Quelques tee-shirts, trois maillots de bain, des baskets sélectionnées avec soin faisaient office de simple bagage avant de s’envoler avec l’être aimé sous des contrées hospitalières.

Après :

Désormais, vous déménagez la moitié de votre appartement – qui a du mal à rentrer dans le coffre de votre voiture – pour un seul et unique petit être de moins de huit kilos.

La solution !

Mettez les grands-parents à contribution et laissez-leur le bambin un week-end complet le temps d’une escapade en amoureux. Oui, il vous manquera. Mais pas longtemps.

Retrouvez tous nos conseils et articles pour une vie de famille épanouie !

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles
pour tout savoir sur bébé !

De bons menus menus pour bébé ?
logo Blédipop
Téléchargez l’application
image oiseau
Besoin d’un conseil
pour bébé ?
Les experts Blédina répondent
À toutes vos questions
Contactez-nous
Vos produits chez vous !
logo Blédishop
Livraison à domicile