On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Un retour au travail facile !

Ca y est, l’heure est venue de quitter votre tout-petit pour retrouver le monde du travail. Une boule au ventre et à la fois un peu hâte ? Un mélange de sentiments normal pour cette étape obligatoire. Qui sera parfaitement vécue si tout a été prévu comme il faut !

AN-TI-CI-PEZ !

Dès l’entrée dans le deuxième trimestre de grossesse, la recherche pour une solution de garde doit commencer. La crèche, notamment, réclame des mois d’attente, généralement. Les nourrices agréées sont, elles aussi, prises d’assaut et il faut donc boucler ce dossier épineux de la garde de bébé un peu avant ou juste après sa naissance. Pour avoir le choix entre plusieurs assistantes maternelles, par exemple, pour caler ce point primordial et ainsi retrouver vos collègues avec le sourire !

Gestion du manque

« Mais que va devenir mon bébé sans moi ? », est LA question que l’on se pose à quelques jours de quitter son tout-petit pour retrouver sa vie d’adulte, loin de la maison. Il va aller très bien ! C’est en effet seulement à partir de 8 mois que les enfants comprennent le phénomène de séparation temporaire et que bébé commence généralement à pleurer en quittant Papa ou Maman. Et le manque côté parents, alors ? Une personne de confiance pour le tout-petit se révèle plus que nécessaire pour gérer cette séparation.

Travail et allaitement : ce qu’il faut savoir

Bébé n’est pas sevré de votre lait ? Continuez les tétées du soir et du matin puis tirez votre lait pour les biberons de la journée grâce à un tire-lait. Difficile au début, ce geste devient vite de plus en plus naturel. Le Code du Travail vous permet également de profiter, pendant un an après la naissance du tout-petit, d’une heure d’absence au travail. Cette heure non rémunérée peut être pratique si vous travaillez près de la crèche ou nounou qui s’occupe de votre petit glouton.

Une séparation en douceur

Assistantes maternelles, nounous à domicile et crèches insistent sur un temps d’adaptation. Plus ou moins court, cette période dure entre 2 jours et une semaine complète pendant laquelle bébé va être confié de plus en plus. Prévoyez donc ce laps de temps avant votre reprise du travail pour la gérer sereinement et accompagner votre tout-petit dans cette étape clé. Verbalisez aussi avec lui ce qui va se passer : « Maman doit aller travailler, mais tout va bien se passer pour toi. » Le tout avec une attitude confiante et pleine de bonnes ondes !

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous