On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Les quantités pour une alimentation équilibrée

Votre bout de chou grandit, mais ce n’est pas pour autant qu’il doit forcément manger beaucoup plus. Une alimentation variée et équilibrée se construit surtout dans la durée, afin de toujours répondre à ses besoins nutritionnels spécifiques. De bonnes habitudes alimentaires qu’il gardera longtemps !

10 conseils pour des quantités adaptées

Conseil n° 1

La morphologie des enfants peut être très différente au même âge, c'est pourquoi on ne communique pas de quantités  sur les groupes d'aliments.

Conseil n° 2

Une quantité adaptée de viande ou poisson 30g (6 cuillères à café) toujours bien cuits à cœur, ou ½ œuf dur. Quelques précisions : deux poissons dont un gras par semaine, une à deux fois des œufs et de la viande les autres jours !

Conseil n° 3
Quatre à cinq occasions de légumes ou fruits par jour, à répartir sur les quatre repas.

Conseil n° 4
Le lait de croissance reste également un pilier nutritionnel : 500ml à répartir en deux fois (au petit déjeuner et au goûter) constituent une bonne base. Les autres produits laitiers tels que le fromage (16 à 20g) ou, par exemple, les laitages spécifiques destinés aux enfants en bas âge complètent cet apport lacté.

Conseil n° 5
Les féculents se consomment progressivement à tous les repas. A titre d'exemple, on peut les répartir ainsi : des céréales le matin, des pâtes le midi, une tartine de pain au goûter, du riz le soir… Les légumes secs comme les lentilles, proposés d'abord en  purée, peuvent également être proposés au déjeuner ou au dîner.

Conseil n° 6
Idée menu pour les fruits et légumes :
  • un abricot dénoyauté le matin,
  • de la purée de pomme et de fruits rouges au dessert de midi,
  • une demi banane au goûter.
A midi, on commence par des carottes râpées assaisonnées d'un peu d'huile de colza, puis des haricots verts pour accompagner son poisson. Le soir, de la ratatouille vient  compléter le tout.

Conseil n° 7
On évite de sucrer et saler les préparations ! A 24 mois, Bébé a besoin de 2 fois moins de sel qu'un adulte. 
Conseil n° 8
On n'oublie pas d'ajouter des matières grasses à ses préparations telles que les entrées ou les plats principaux, au déjeuner et au dîner : de préférence de l'huile de colza ou de noix ajoutée juste avant de servir. Vous pouvez la remplacer de temps en temps par une noisette de beurre (ou de la crème).

Conseil n° 9
En plus de son lait, l'eau est la seule boisson indispensable. On réserve les autres boissons pour les occasions festives (son anniversaire, par exemple) !
Conseil n° 10
L'appétit de l'enfant peut varier : on ne le force pas à terminer la préparation (tant qu'il n'y a pas d'alerte sur ses courbes de croissance) et si le petit bout réclame à manger avant le repas suivant, on avance l'heure de ce repas.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous