On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Mon enfant mord : que faire ?

L’empreinte des quenottes de votre petit loup sur le bras de son copain, frère ou sœur ne ment pas. Oui, malgré tous vos efforts, votre enfant mord pour exprimer son opposition. Que faut-il comprendre de ce geste, et comment y remédier ?

D’abord,

ne pas dramatiser

. Certes, c’est gênant, vous ne comprenez pas cette agressivité, mais il n’y a rien de grave. De très nombreux jeunes enfants mordent, c’est, pour eux, la prolongation de l’exploration du monde entamée avec la bouche dès la naissance. Cela ne signifie pas qu’ils sont méchants ou perturbés. Quand ils auront appris à maîtriser le langage et à verbaliser leurs frustrations, ce réflexe cessera. Donc respirez, ne montez pas dans les aigus.

 

La première des choses est de se tourner vers la victime, pour la consoler. Poser des mots sur sa souffrance permettra à votre enfant de développer sa capacité d’empathie et de comprendre la douleur qu’il a causée.

 

Identifiez les sources de la frustration de votre enfant : pourquoi en est-il venu là ? Est-il fatigué ? Y a-t-il eu un changement dans son quotidien ou son environnement causant une source de stress nouveau qu’il ne sait pas gérer ? A-t-il ressenti une frustration particulière ? Parlez-lui en vous plaçant à son niveau, à genoux, et tentez d’identifier la raison de son acte.

 

Expliquez-lui que l’on ne doit pas faire mal à autrui, sans vous fâcher, sans le juger. On mord dans un gâteau ou un morceau de pain, mais pas dans le bras de son copain. S’il est en colère, proposez-lui d’autres exutoires : il peut taper sur un tambourin, sauter le plus haut possible, malaxer de la pâte à modeler, faire un câlin à son doudou, crier « je suis énervé ! »…

 

Clôturez l’épisode en le prenant dans vos bras.

 

Les remèdes pires que le mal :

  • Attention à ne jamais :

…coller d’étiquette sur l’enfant : « tu es méchant. » Cela pourrait durablement entamer son estime de lui.

…mordre l’enfant à son tour pour lui montrer comme cela fait mal. Pourquoi n’y recourrait-il pas à nouveau, si vous le faites ?

…lui prêter de mauvaises intentions : « tu me cherches. » Votre enfant cherche votre amour et votre attention, oui, rien de plus.

 

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous