On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Les bons réflexes pour l’arrivée des morceaux

Quelle curiosité ! Que de progrès ! Bébé ne cesse de nous impressionner. On a pris confiance et on lui fait goûter de plus en plus de saveurs et d’aliments. Mais attention à bien respecter ses besoins et ses capacités. Voici 9 bons réflexes pour accompagner l’arrivée des repas avec morceaux.

Conseil n° 1
1 / Des morceaux, oui, mais bien fondants !
A chaque âge, ses capacités, et bébé peut attaquer les morceaux. Mais attention, il débute l’apprentissage de la mastication donc pour commencer, les morceaux doivent être petits et fondants et des aliments bien cuits. Sinon, gare aux rejets et aux risques d’étouffement.
Conseil n° 2
2/ Noix et graines : on réduit en poudre et on surveille
Si on veut donner des graines ou des noix, on les réduit en poudre. Bébé est aussi en découverte de ses tolérances alimentaires, donc on surveille son comportement face à certains aliments ayant des facteurs d’allergie.
Conseil n° 3
3/ Viande et poissons : attention aux os et arêtes
Pour rappel, on veille à retirer les os et les arêtes avec lesquels il peut s’étouffer ou se blesser.
Conseil n° 4
4/ Déjà des prémolaires ?
On peut donner quelques fruits secs à condition de bien les réhydrater et les couper en tous petits morceaux. Pour les fruits ronds comme la cerise ou la mirabelle, on dénoyaute et on les coupe en petits quartiers.
Conseil n° 5
5/ Bien assis, bébé est prêt pour un repas en famille
Bébé a pris l’habitude à présent d’être assis dos bien droit et bien attaché. Et cela doit continuer. Et même s’il a grandi, on reste avec lui tout le repas. On ne le laisse pas non plus manger en se couchant, en marchant ni même en courant.
Conseil n° 6
6/ Un moment de partage et d’éveil
Les journées passent vite, et on profite du repas avec bébé. A table, il adore partager ce moment privilégié avec nous, propice à l’échange et à l’éveil. On évite les écrans qui perturbent sa découverte des sens et l’empêchent d’interagir avec nous.
Conseil n° 7
7/ On prend son temps pour manger…
Pas de course, on apprend à notre tout-petit à manger lentement. On attend qu’il avale sa bouchée avant de passer à la suivante ou de lui donner à boire. Les cuillérées ne sont pas surchargées.
Conseil n° 8
8/ …et persévérer sans forcer
Bébé découvre les morceaux. Peut-être a-t-il du mal à les accepter. Dans tous les cas, on ne force pas. S’il boude un plat, on réessaie plus tard. Et si cela peut aider, on laisse bébé toucher sa nourriture. Le toucher est un sens d’exploration qui permet d’accepter de nouveaux aliments.
Conseil n° 9
9/ Sensibiliser les enfants plus âgés
Les enfants ne savent pas toujours que certains aliments sont inadaptés pour les bébés. Donc on leur rappelle qu’il ne faut rien leur donner sans l’accord et la présence d’un adulte.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous