On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Le cerveau de bébé

Dès les premiers mois, le cerveau de Bébé est très réceptif face au monde qui l’entoure. Il l’observe, tente de le comprendre et réagit déjà par des gazouillis. Stimulé par les jeux et les soins, il fait des progrès quotidiens. Un développement plein de sens.

 

 

 

Ses capacités de communication

Si Bébé ne parle pas encore, pourtant, il communique !  Il pleure lorsqu’il a faim ou qu’il est mal à l’aise, sourit, et émet des sons. « A-reu » ! Ces quelques vocalises : « a, eu, i » sont d’ailleurs communes à tous les bébés du monde. Le tout-petit gazouille dès l’âge de 3 mois, lorsqu’il se sent en sécurité ou qu’il veut réagir. Il nous reconnaît, nous et la famille proche, et prend petit à petit conscience de sa propre personne.

 

Parlez-vous bébé ?

Selon la théorie de Thomas B. Brazelton, éminent pédiatre américain, un nourrisson émet au moins cinq ou six pleurs différents pour exprimer ses besoins ou ses émotions : la faim, la soif, l’envie de dormir, la douleur, la gêne, le besoin de compagnie.

 

C’est en couplant cette reconnaissance à sa compétence (issue de son expérience) que le parent pourra répondre au mieux à la demande de son petit. Certes, ce n’est pas toujours évident de décrypter « le langage bébé » mais, au fur et à mesure, on apprend  à les différencier. Le docteur Véronique Leblanc, psychologue, l’explique : « Le bébé est en symbiose avec l’adulte qui s’occupe de lui. Cet état favorise un échange sensoriel permanent qui contribue au bon développement moteur, intellectuel et cognitif de l’enfant. »

 

Une vie bien réglée pour plus de progrès

« Tiens, c’est l’heure du bain ! » Papa fait couler l’eau, à la bonne température, et prépare les serviettes. Bébé adore ce rituel  et commence à bien reconnaître les voix et les odeurs familières. Blotti contre son père, il se sent bien dans ses bras et regarde, hume et touche. Les échanges avec son entourage permettent à l’enfant de s’éveiller de manière constante et régulière.

 

Bébé adore ce rituel à heure fixe et commence à bien reconnaître les voix et les odeurs familières.

Jeux de mains, jeux malins

Désormais, Bébé investit les objets, les porte à la bouche et en comprend mieux l’intérêt. Selon le docteur Véronique Leblanc, « il découvre l’espace oral grâce à la coordination main-bouche en portant ses doigts puis ses objets à la bouche et en les explorant. » On le regarde jouer avec ses mains, ça a l’air très amusant ! Il s’intéresse aussi de près aux jouets qui font du bruit ; il les secoue à son tour, essaye de reproduire le son. Il comprend que ses mains sont un prolongement de son corps et développe la perception qu’il a de lui-même.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous