On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

L’entrée en scène des céréales et des protéines

Karine Garcette est pédiatre et gastro-entérologue à Paris

Entre 6 et 8 mois, bébé passe progressivement d’horaires « sur mesure » à un rythme plus structuré. Côté menus aussi, le cadre évolue : il connaît déjà les légumes et les fruits, les céréales, les protéines font leur apparition… Quand et pourquoi ?

Quand donner des céréales ?

L’introduction des céréales peut être faite à partir de 4 mois en même temps que les légumes et les fruits; dans un biberon si la maman n’allaite pas ou saupoudrées sur une purée de légumes par exemple.

A quel âge introduit-on la viande ?

On commence généralement à l’introduire à partir de 6 mois. Cela correspond au passage à une préparation infantile moins riche en protéines : ces nutriments doivent être apportés par un autre biais. A 6 mois, viande, poisson et œufs peuvent être associés à une purée de légumes, toujours cuits à cœur et en petites quantités. A 6 mois, 10g de viande ou de poisson (l’équivalent de deux cuillères à café) ou 1/4 d’œuf puis à 8 mois 20g de viande ou de poisson ou 1/3 d’œuf par jour.

Avant de proposer les protéines, il faut que bébé soit déjà familiarisé avec une bonne variété de légumes et de fruits en purée.

Les quantités augmentent petit à petit jusqu’à un déjeuner complet à la cuillère.

Les autres féculents (pommes de terre, semoule, riz, petites pâtes, quignon de pain) peuvent être introduits à partir de 8 mois.

Avant de proposer les protéines, il faut que bébé soit déjà familiarisé avec une bonne variété de légumes et de fruits en purées
Outre l'apport nutritionnel, qu'apportent ces nouveaux aliments ?

Les légumes et les fruits permettent un mixage fin, quasi liquide. A partir de 6 mois avec l’introduction de la viande, poisson et œuf, on pourra commencer à avoir des textures de purées plus moulinées puis progressivement écrasées à la fourchette et avec des petits morceaux fondants.

Petit à petit on prépare l’arrivée des morceaux, entre 9 et 12 mois. C’est important que l’enfant découvre de nouvelles textures : pour le développement du goût mais aussi pour lui permettre d’apprendre à mastiquer.

Et ne pas oublier d'ajouter une cuillère d'huile végétale comme l'huile de colza par exemple, nécessaire à bébé.
Et le lait ?

Au fur et à mesure, les quantités de légumes, de fruits, de féculents et de protéines augmentent jusqu’à faire un repas complet à la cuillère sans lait. Le lait reste le pilier de l’alimentation et est proposé dans les autres repas : dans l’idéal du lait maternel ou au minimum 500ml de lait de suite.

L'introduction de la viande, poisson et œuf permet aussi de faire évoluer la texture des repas progressivement vers les morceaux

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous