On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Impliquer le papa pendant la grossesse

Durant les neuf mois que dure une grossesse, le futur papa ne sait pas toujours comment réagir et trouver sa place. Se rendre ensemble aux consultations médicales, trouver des activités à faire à deux… il existe des tas de solutions pour vivre cette grossesse plus complices que jamais.

Règle #1
Le futur papa demande à s'impliquer dans la grossesse ? Profitons-en ! Si il en ressent l'envie et que son emploi du temps le lui permet, on peut lui proposer de nous accompagner à chaque rendez-vous médical. Ces visites lui donneront l'occasion de poser des questions au médecin qui nous suit mais aussi de mieux comprendre le déroulement de notre grossesse et développement du bébé.
Règle #2
Les cours de préparation à l'accouchement sont des moments privilégiés lors desquels le futur papa peut vraiment s'impliquer et en apprendre davantage sur les gestes à adopter pour soulager sa compagne durant les dernières semaines de grossesse et le jour J. Certaines maternités proposent même des séances de discussion uniquement réservées aux hommes, propices à l'échange et au partage d'expérience.
Règle #3
L'haptonomie est de toutes les formes de préparation à la naissance celle où le papa pourra le plus s'impliquer et communiquer avec son bébé. Mieux vaut s'inscrire tôt pour en profiter car ce type de séance est de plus en plus sollicité.
Règle #4
Avant l'arrivée de bébé, on en profite pour s'accorder des moments à deux, ce qui sera un peu plus compliqué à organiser dans les prochains mois. Resto, ciné, week-end... tous les prétextes sont bons pour se détendre et se retrouver !
Règle #5
Impliquer notre conjoint dans la préparation de la chambre du bébé l'aidera à se projeter davantage. Choisir ensemble les couleurs, le mobilier, voir la déco, est important. Certains papas prendront même plaisir à nous accompagner dans nos séances shopping pour choisir les tenues de bébé. De chouettes moments en perspective !
Règle #6
Le Jour J, les futurs pères éprouvent souvent une petite appréhension. Face à l'inconnu de l'événement, ils hésitent parfois à être présents au moment de la délivrance par peur de ne pas être à la hauteur. Cela ne sert à rien de leur mettre la pression, mieux vaut les laisser prendre la décision d'assister ou non à la naissance de leur enfant pour s'éviter un stress supplémentaire le moment venu.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous