On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Grossesse et formalités administratives

Grossesse rime avec formalités administratives. Des différentes déclarations aux prises de rendez-vous médicaux obligatoires, on ne s’ennuie pas durant neuf mois. Ne passer pas outre ces procédures car elles nous permettent de bénéficier d’une couverture sociale, de congés maternité, voire même de certaines aides.

Déclarer sa grossesse

On attend un bébé ! Une fois l’annonce faîte à nos proches les plus… proches, il faut immédiatement déclarer notre grossesse à la caisse d’Assurance Maladie. Une formalité qui intervient avant la 14ème semaine après une visite chez le gynécologue ou médecin généraliste. Après avoir effectué un premier examen prénatal, il nous remettra un document en trois volets dont un feuillet rose qui devra être envoyé à notre caisse de sécurité sociale et deux feuillets bleus, qui seront à transférer à la CAF.

Congés et indemnités maternité

ça y est, la sécurité sociale est informée de notre grossesse. A partir de là, elle va nous suivre avant et après la naissance de bébé. Dans notre boîte aux lettres se trouvera rapidement un guide de suivi nous informant sur l’évolution de notre grossesse au fil des mois ainsi que sur les différentes démarches administratives à effectuer. C’est également la sécurité sociale qui nous indique nos droits en termes de congés et indemnités maternité. Très pratiques ces informations !

Petit mémo :

Pour un premier ou second enfant, le congé sera de 16 semaines : 6 semaines de congé prénatal et 10 semaines de congé postnatal.
Pour une troisième naissance, ce congé sera porté à 26 semaines et à 34 en cas de grossesse gémellaire.
Plus d’informations : http://www.ameli.fr

Les aides de la CAF

Que nous soyons à la tête d’une famille nombreuse, en recherche d’emploi ou enceinte d’un premier enfant, c’est en se fondant sur notre situation familiale et nos revenus que nous pourrons percevoir certaines aides financières de la Caisse d’Allocations Familiales. Si l’on ne dépasse pas le plafond de ressources fixé par la CAF, on peut prétendre à la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) comprenant la prime de naissance, l’allocation de base ou encore le complément de libre choix de mode de garde (CMG). Ces aides ne seront allouées qu’à condition que la grossesse ait était déclarée dans les 3 premiers mois de grossesse. Mieux vaut ne pas oublier cette déclaration, donc!

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous