Une maison 100% sécurisée

Bébé se déplace fièrement dans la maison, et maintenant qu'il sait faire la pince avec ses doigts, il touche à tout… Et se met, du coup, en danger. Les accidents domestiques concernent principalement les tout-petits. Voici donc nos astuces pour une maison sécurisée et sécurisante.


7 indispensables pour une maison sécurisée


Une panoplie en cuisine : pièce la plus dangereuse de la maison, elle s'équipe d'un couvercle recouvre-plaques, de bloques-porte pour les armoires et tiroirs, voire même pour le réfrigérateur…



Des pièces interdites quand on est seul : telle est la règle de bébé concernant la salle de bains, la cuisine, le balcon… Définissez les zones où il n'a pas le droit d'aller sans vous et appliquez avec constance cette règle très sécurisante.



Apprenez de nouveaux réflexes comme de tourner la queue de casserole vers le mur, ne jamais laisser un objet branché près d'une baignoire, placer en hauteur les médicaments et produits d'entretien...



Enseignez la prudence à votre enfant sans le rendre peureux, pour autant. Mais expliquez-lui que le four est chaud, qu'il brûle très fort, qu'il ne faut pas toucher tel ou tel objet… Si le four de la maison est vu par bébé comme « dangereux », il se tiendra plus facilement à distance de celui de sa nounou, de vos parents… Et ne minimisez pas les capacités de compréhension de votre bébé. S'il ne comprend pas tout votre vocabulaire, il saisit l'urgence dans votre voix.



Les morsures de chien, griffures de chat sont parfois dues à un tout-petit trop confiant. Apprenez qu'un animal inconnu représente un danger, qu'il faut faire connaissance, mettre la main dans telle position, le laisser tranquille, etc...



Le jardin a lui aussi besoin de mesures pour une sécurité optimale : rangez vos outils et tout ce qui pourrait attirer le tout-petit et lui causerait une blessure (barbecue qui se renverse, pot bancal…). La piscine doit, elle, avoir un système de protection efficace exigé par la loi.



Bébé met tout à la bouche. A vous de lui enseigner que ses jouets peuvent être goûtés (s'ils ont une taille adaptée, bien sûr), mais rien d'autre ! Les risques d'étouffement face à un petit objet sont multipliés dès le quatre-pattes de nos bébés. Attention, donc, à bien baliser le terrain face à ce tout-petit de plus en plus mobile et en quête d'autonomie !

Notez cette bonne idée :