On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Activités en crèche chez les grands

Nos enfants grandissent si vite à la maison et à la crèche. Que font-ils en structures d’accueil ? Le point avec Elodie Hardy, psychomotricienne à Paris.

Que font les enfants en section « grands » en crèche ?

Les journées de ces « grands », pas encore si grands que ça, sont rythmées comme partout ailleurs par des moments de repas, de sieste et de soins corporels. Mais la majeure partie de la journée de bébé est faite de découvertes et d’apprentissages par le jeu !

 

Des espaces pensés pour eux

Accueillir votre grand bébé, c’est d’abord aménager un environnement qui réponde à ses besoins. Lui laisser le choix est primordial : pendant que certains testent leurs capacités motrices en grimpant, se hissant, descendant, montant, se suspendant sur des supports adaptés et sécurisés, d’autres dévorent les livres dans le « coin calme » ou passent des heures à transvaser des Legos d’une bassine à une caisse, d’une caisse à un seau. 2 à 3 ans, c’est aussi l’âge où les enfants adorent les jeux symboliques, « jouer à » : jouer à la dînette, à la poupée… Ainsi, jeux moteurs, jeux de transvasement, jeux de construction, jeux d’imitation se côtoient en permanence.

 

La concentration grandit peu à peu

Entre 2 et 3 ans, la concentration de Bébé grandit, il devient capable de s’asseoir à une petite table pour jouer. Quelques minutes de pâte à modeler, de puzzle ou de grosses perles et hop ! Le voilà déjà reparti sur le toboggan. Pas d’inquiétude, pour se concentrer sur des gestes de manipulation fine, ces « grands » ont besoin d’alterner les types d’activités, ce qui réactive leur attention. Durant leurs derniers mois en crèche, certains commenceront à coller leurs premières gommettes ou utiliser leurs premiers ciseaux. Mais rien ne presse, ils auront toute l’école maternelle pour ces apprentissages !

 

Pas d’objectif de production

Dessin, collages, craies, peinture, assis, debout, sur un mur, sur une table, avec des pinceaux, des rouleaux, des balles, des voitures… Que de découvertes et que de premières fois proposées en structure d’accueil ! Autant d’idées que papa et maman peuvent reprendre à la maison, au gré de leurs envies. Seulement attention : l’idée, à cet âge, n’est pas de produire un résultat, mais bien de découvrir la sensation du crayon sur la feuille, de la craie sur le tableau, s’émerveiller de la trace laissée par le geste, jouer à mettre des doigts dans les deux ronds des ciseaux… Aucune obligation, l’objectif est de passer un moment agréable, car pas d’apprentissage sans plaisir !

 

Une créativité décuplée

Les activités plastiques ne sont pas les seules à faire appel à sa créativité. Expression corporelle, relaxation, chant, loto des odeurs, marionnettes, jeux de doigts, ateliers cuisine…  Autant de temps de découvertes que les professionnels prennent plaisir à partager avec les enfants.

Jouent-ils ensemble ?

À 2 ou 3 ans, les enfants commencent effectivement à se prendre en compte mutuellement, mais il faut du temps pour que les autres deviennent des partenaires de jeux. Cela se fait petit à petit et chacun à son rythme.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous