On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

10 conseils pour bien commencer la diversification alimentaire

Cette étape excitante de l’alimentation de votre enfant n’en est pas moins source de questions : quels aliments donner à bébé ? Va-t-il bien les digérer ? Comment prendre en compte les risques d’allergies ? 10 points pour une diversification alimentaire tout en douceur.

Conseil n° 1

L'apparition de la petite cuillère constitue une vraie petite révolution pour Bébé ! On la choisit en plastique, et adaptée aux débutants, pour éviter qu'il ne se blesse la bouche.

 Votre tout-petit s'éveille à de nouveaux gestes, à de nouvelles sensations. C'est le moment de guider ce petit gastronome.
Conseil n° 2
La période entre 4 et 6 mois est, en général, le bon moment pour la diversification, même pour les enfants ayant dans leur entourage familial des personnes allergiques, mais parlez-en auparavant avec votre médecin. 
Conseil n° 3

La règle d'or de la diversification alimentaire : lors de l'introduction d'un nouvel aliment, on le lui propose toujours en petites quantités, que l'on augmente progressivement à chaque nouvelle présentation.

Conseil n° 4
Conseil n° 5
S'il refuse un aliment, c'est-à-dire s'il refuse plus de trois fois durant le même repas la cuillère, on ne le force pas, on lui propose à nouveau quelques jours plus tard. Certains bébés auront besoin de 8 à 10 présentations pour finir un aliment initialement rejeté. Une grimace n'est pas forcément signe de refus, elle peut juste manifester de la surprise !

Conseil n° 6
Le lait couvre tous ses besoins nutritionnels, avant 6 mois. L'introduction des nouveaux aliments permet uniquement de lui faire découvrir de nouveaux goûts. 
Conseil n° 7
Il est inutile d'ajouter du sel et du sucre. Pour Bébé, chaque nouveau goût est une véritable explosion de sensations et de saveurs : rien n'est fade. 
Conseil n° 8
Quels légumes introduire ? Haricots verts, carotte, potiron, blanc de poireau, épinards, etc. L'essentiel est qu'ils soient cuits et mixés finement et, si on les prépare soi-même, on choisit de préférence des légumes issus de l'agriculture biologique, qu'on lave et épluche avant de les cuire et de les mixer. 
Conseil n° 9
En ce qui concerne les fruits (pomme, poire, banane, pêche, coing, etc.), il faut également qu'ils soient cuits et mixés et, si on les prépare soi-même, on choisit de préférence des fruits issus de l'agriculture biologique, qu'on lave et épluche avant de les cuire et de les mixer. 
Conseil n° 10
Pour les céréales infantiles, on propose d'abord des céréales sans gluten, une protéine retrouvée par exemple dans le blé (et ses dérivés), le seigle, l'orge, qui peut être responsable d'intolérance ou d'allergie. Les céréales proposées seront donc à base de riz, par exemple.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous