On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

De 18 à 36 mois, quels rituels du soir ?

Bébé fait de belles et longues nuits depuis plusieurs mois (alléluïa !) mais rechigne à gagner son lit en grandissant ? 10 astuces spécial dodo, à garder ou à instaurer, pour les plus de 18 mois.

Règle #1
1- On tient bon sur l’heure du coucher
Les enfants ont besoin d’horaires réguliers. Pas la peine pour autant de stresser si le programme du soir n’est pas bouclé à 19h59. Pour plus de souplesse, choisissez une tranche horaire (20 h-20h30) adaptée à son âge et à votre emploi du temps.
Règle #2
2- On sacralise les étapes du soir
Sécurisés par la routine, les enfants apprécient lorsque les événements familiers se reproduisent dans un ordre établi. Pas de blagues, on choisit donc un scénario (bain, repas, dents, pipi, histoire, dodo) et on le déroule soir après soir. En s’autorisant quand même quelques entorses.
Règle #3
3- On prépare le terrain
Si l’enchaînement des épisodes bain, repas, dents mène subtilement au dodo, rien n’empêche en complément de verbaliser l’étape finale en rappelant que c’est bientôt l’heure du dodo. Pour matérialiser le tout, certains construisent avec leurs enfants des livres ou des affiches du sommeil retraçant chaque étape.
Règle #4
4- On envoie des signaux de sommeil
Cela peut être une chanson, une musique, une histoire, un dernier coucou au hamster, un câlin spécial… Qu’importe, mais choisissez un « code » signifiant à bébé que la journée est terminée.
Règle #5
5- On reste ferme
Inutile d’instaurer un lonnnng enchaînement de berceuses, papouilles, tournée générale de câlins aux peluches. Vous n’aurez sans doute pas le courage de vous y atteler tous les soirs et « l’enrobage » peut aussi laisser penser aux petits qu’on en fait des tonnes parce que la solitude et l’endormissement sont effrayants.
Règle #6
6- On offre des choix
En fonction de leur âge, on peut impliquer les enfants dans le processus du coucher, en leur donnant le choix d’aller dormir tout de suite ou dans 5 minutes. De prendre tel ou tel livre. De sélectionner leur pyjama.
Règle #7
7- On aide à descendre en pression
Vous sortez d’une grosse crise à cause d’une mauvaise couleur de verre à table ? Pourquoi ne pas calmer le jeu avec quelques postures de yoga partagées, des exercices de respiration ou un mini-massage du dos ?
Règle #8
8- On le laisse s’endormir tout seul
L’histoire ? Check. La comptine ? Check. Le câlin ? Check. On souhaite bonne nuit et on fuit ! Sa chambre est un espace bienveillant, on laisse donc bébé y évoluer, raconter des histoires à doudou ou toucher ses livres s’il en a besoin, avant de fermer les yeux.
Règle #9
9- On favorise la pénombre
C’est dans le noir que le cerveau sécrète la fameuse mélatonine ou hormone de l’endormissement. On ferme lumière, volets et rideaux pour se contenter d’une petite veilleuse ou d’une porte entrouverte.
Règle #10
10- On prend en compte le sommeil de manière globale
Les besoins en sommeil des jeunes enfants sont calculés par cycle de 24 heures. Or, plus bébé est fatigué plus il aura du mal à trouver le sommeil. Pour préparer au mieux le coucher du soir, veillez donc à préserver les siestes du jour.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous