On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

5 conseils au papa pour le retour à la maison

Comment trouver sa place de papa tout en soulageant la maman ? Le meilleur moyen, c’est de vous impliquer. Faites de la phrase « Laisse, je m’en occupe » votre nouveau mantra. Psst, petit rappel… tout ce dont la maman a besoin pour allaiter : du repos, bien boire et se rendre disponible pour nourrir bébé à la demande. Action !

Conseil n° 1
Proposer de l’eau à maman qui doit boire 2 litres minimum par jour et s’hydrater régulièrement.
Inspirez-vous de nos idées de menu pour femme allaitante et concoctez de bons petits plats à la maman.
Conseil n° 2
Aider maman à mettre bébé au sein à la demande.
Votre petit trésor pleure quand il a besoin de manger. Votre mission : l’amener jusqu’à la maman. Cela lui permettra de rester assise et d’économiser son énergie.
Conseil n° 3
Faire peser bébé 1 fois par semaine.
Cela permettra de répondre à la question « Bébé mange-t-il assez ? » et de ne pas s’inquiéter inutilement.
Conseil n° 4
Aider la maman à se reposer au maximum - essentiel pour réussir à allaiter correctement.
Sortez promener votre bébé quand sa maman fait la sieste, évitez d'inviter trop de monde à la maison pour lui permettre de souffler...
Conseil n° 5
Au-delà de l’allaitement, impliquez-vous dans les tâches de puériculture et de ménage.
  • Changez le bébé.
  • Donnez le bain.
  • Faites les courses et préparez les repas.
 

Votre place est à construire

 

Parfois, la maman peut être tentée de tout gérer, se sentant investie d’un rôle qu’elle veut assumer totalement. C’est là votre mission la plus délicate : imposez-vous gentiment, en l’aidant et en prenant à votre charge toutes les tâches proposées plus haut. Progressivement, elle comprendra que vous savez faire aussi bien qu’elle et qu’il est essentiel que vous vous impliquiez également dans votre rôle de parent.

 

Le saviez-vous ?
Le congé paternité a permis une évolution remarquable du rôle des papas auprès des mamans : 1 semaine à la maison, c’est la possibilité d’alléger nettement la fatigue de la maman et de trouver ses repères en tant que père pour faire connaissance avec bébé.

3 questions flash à François Grillot, expert en parentalité

1. Quel est le plus gros cliché que les papas ont en tête ?

Qu’un bébé est fragile. Mais non, les grosses mains maladroites mais si tendres de papa, bébé les adore déjà ! Alors prenez-le dans vos bras, faites connaissance, prenez votre place.

 

2. Malgré leur crainte, sur quel point certains papas sont-ils surpris en bien ?

En général, les papas se persuadent qu’ils ne supporteront pas l’accouchement. Et puis dans le feu de l’action, ils restent. Alors vient l’émerveillement au moment de l’arrivée de bébé… Ils sont assaillis par une émotion qui les submerge et ils s’épatent eux-mêmes : « Je l’ai fait ! Et c’est merveilleux !  Je suis papa ! »

 

3. Le conseil que l’on donne, mais qui n’est pas assez pris au sérieux

Se préparer à la fatigue après la naissance.

On a beau l’entendre dire, on néglige ce point. Or c’est violent. Et, mieux vaut le savoir, la fatigue génère inévitablement des tensions, donc vous allez sans doute vous disputer plus qu’à l’accoutumée. C’est normal.

Et n’oubliez pas : les pères peuvent vraiment aider les jeunes mamans en participant aux tâches de puériculture et aux tâches ménagères. Mais lâchez sur le niveau d’exigence : Bébé est là, il est prioritaire, et certaines choses attendront.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous