On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

2 conseils pour les Papas en salle de naissance

Chapitre 2 : Vous êtes indispensable, irremplaçable !

François, sage-femme et animateur de groupes pour les futurs et jeunes papas depuis 20 ans, vous livre ses astuces et conseils pour être serein, se rendre utile et trouver sa place le jour J

 

Conseil 1 : Prenez votre place et faites-vous confiance !

Pourquoi ce conseil ?

Bien souvent, vous vous sentez inutile. Vous voyez votre bien-aimée souffrir et vous vous sentez impuissant. Pire : vous êtes perdu au milieu d’une équipe médicale pour qui cela semble aussi naturel que pour vous d’aller au boulot.

 

Mais cher papa, vous n’êtes pas interchangeable vous !

 

Votre rôle, c’est d’être juste là, à ses côtés, prêt à vous mettre à son diapason.

 

Faites confiance à votre  wonder woman pour vous guider :

Acceptez de vous faire « engueuler » si ça lui fait du bien: « Arrête de m’asperger !!! si je te dis que je n’ai pas besoin de ce foutu brumisateur ??? »

Ou encouragez-là si au contraire elle a besoin de sentir en vous un coach : « Respire, t’es la meilleure, vas-y pousse ! »

 

Pas de règles. Simplement soyez là avec votre amour et la conviction que vous êtes bien à votre place, irremplaçable  et indispensable !

 

 

Conseil 2 : Votre kit de survie : des vivres et de la monnaie !

 

Pourquoi ce conseil ?

Vous éviter la crise d’hypoglycémie le moment venu.

L’attente dans la salle de naissance peut être longue. Alors surtout, faites des pauses. Allez prendre un café, mangez un peu. Car quand le moment arrivera, si cela fait 10 heures que vous n’avez rien avalé, les chances de tourner de l’œil ne sont pas nulles !

 

Vous hésitez ? Demander aux sages-femmes si c’est LE moment où bébé va sortir. Ce n’est pas une science exacte, mais elles sauront vous dire si c’est pour tout de suite où si vous avez le temps d’aller à la machine à café.

Au final : vous serez plus en forme pour accompagner la maman pendant cette longue attente et vous l’aiderez à ménager ses forces.

 

Les confidences de papas : Se sentir perdu, c’est normal !

La question qui revient souvent dans les groupes de discussions entre futurs et nouveaux papas est « est-ce normal si je me sens inutile ? »

Alors oui, c’est normal de :

– Ne pas savoir quoi faire le jour J

– Vous sentir impuissant face à la douleur de votre chérie

– Vous disputer après l’accouchement à cause de la fatigue.

Rien de tout cela n’est grave, vous saurez relever ces défis.

Pour vous préparer à tout cela, n’hésitez pas à accompagner la maman aux cours de préparations à l’accouchement.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous