fermer la recherche

Une chambre bio pour mon bébé



#Le matelas

Si vous désirez faire de la chambre de bébé un cocon bio, attaquez-vous tout d’abord au choix du matelas. C’est là que votre angelot posera le plus souvent sa frimousse, c’est pourquoi il est bien de faire la chasse aux grands méchants COV (Composés Organiques Volatiles). On les trouve par exemple dans les matelas issus de la pétrochimie.

Du côté des matelas écolo, voici les deux matières les plus plébiscitées pour que bébé dorme sur ses deux oreilles (et vous par la même occasion) :

  • Le latex 100% d’origine naturelle. Vous pensiez peut-être qu’il s’agissait d’un dérivé du plastique… que nenni ! Si certains latex sont artificiels, il en existe d’autres composés à 85% de sève d’Hévéa et à 15% de fibres naturelles. Pour y voir plus clair, référez-vous aux très exigeants labels Eco-Institut-Label ou QUL. Vous pouvez aussi regarder les labels Eurolatex ou Oeko-Tex 100.
  • La fibre de coco. Les matelas à base de fibres de noix de coco sont plébiscités pour leur aspect naturel car ils sont antibactériens et antiallergiques, sans avoir été traités par des produits chimiques.  Seul bémol, ces modèles sont souvent coûteux. Du côté des labels, vous pouvez vous fier aux très qualitatifs GOTS et Oeko-Tex Standard 100. Souvent, ces matelas sont recouverts d’une housse en Tencel (produite à partir de pulpe de bois).

A noter : la fibre de bambou ou la laine constituent aussi des options écologiques, mais plus rares à trouver.

Et bien sûr, optez pour des draps en coton bio !

#Le lit (et les meubles de bébé)

Tout comme le choix du matelas qui accueillera le joli minois de bébé, celui du lit est tout aussi important. Comme nous vous l’expliquons dans notre sujet consacré au lit de bébé, nous vous recommandons les lits en bois naturel ou contre-plaqué exempt de colles et de vernis.

#La peinture

Hummmm, voilà encore un produit dont la qualité laisse souvent à désirer… Il faut savoir que de nombreuses peintures contiennent des substances toxiques pour la santé, comme les perturbateurs endocriniens. Et pour faire le bon choix, on ne peut pas forcément se référer au prix. Certaines peintures bon marché sont de bien meilleure composition (c’est le cas de le dire) que leurs rivales placées plus haut en prix. En résumé, on vous conseille les peintures naturelles à base de pigments naturels, de chaux ou d’huile de lin.

A noter : il faut particulièrement faire attention aux temps de pause et de séchage, mais les substances toxiques peuvent être émises longtemps après. D’ailleurs, on dit souvent que l’air intérieur de nos logements est plus pollué que l’air extérieur. C’est pourquoi il faut toujours aérer !

#Le sol

On continue notre tour de la chambre bio en remettant les pieds sur terre puisque le sol est lui-aussi un composant à ne pas négliger. Pour faire simple, on évite la moquette ! Déjà, elle n’a que des inconvénients : imaginez bébé en train de faire son vomito en pleine nuit (comme si vous n’étiez pas assez crevé(e) pour avoir en plus à visionner un tuto pour nettoyer votre moquette). Sans oublier que c’est un bon nid à acariens. Et surtout, les moquettes contiennent souvent du formaldéhyde (encore lui !), sans oublier les colles qui servent à les fixer. Le top du top pour bébé ? Un bon vieux plancher en bois brut. LA BASE !

#Et pour la déco ?

Et bien même si cela vous semble rabat-joie, c’est l’heure de céder aux sirènes du minimalisme : moins il y aura de choses dans la chambre de bébé, moins il y aura de risques que des polluants s’en échappent. Le must ? La déco vintage avec de bons vieux jouets en bois.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles
pour tout savoir sur bébé !

De bons menus menus pour bébé ?
logo Blédipop
Téléchargez l’application
image oiseau
Besoin d’un conseil
pour bébé ?
Les experts Blédina répondent
À toutes vos questions
Contactez-nous
Vos produits chez vous !
logo Blédishop
Livraison à domicile