fermer la recherche
mon compte bledina

Comment offrir à votre bébé un cadre propice à son sommeil ?

Pour poursuivre le premier Podcast des parents curieux sur le thème “Comprendre et accompagner le sommeil de votre bébé“, Audrey Marccaggi, Psychomotricienne en néonatologie et à l’unité de soins psychiques et pédiatriques précoces de l’hôpital Natecia, vous donne ici toutes les clés pour créer un environnement qui soit propice au sommeil de votre bébé.

Les questions phares auxquelles Audrey Marccaggi répond dans ce nouveau podcast : 

Où faire dormir le bébé ? Dans la chambre de ses parents ou sa propre chambre ?

Les recommandations actuelles sont de faire dormir votre bébé dans la chambre parentale à la sortie de la maternité et pendant ses 6 premiers mois de vie. Pour certains parents, c’est difficile pour les raisons suivantes :

  • ils se sentent trop connectés à leur bébé pour pouvoir parvenir à s’endormir eux-mêmes,
  • ils sont gênés par les bruits que fait le bébé, notamment car son sommeil est agité
  • ils ont peur que le bébé prenne l’habitude de dormir avec eux et qu’il ne veuille pas dormir ensuite dans sa propre chambre.

De même que la peur que le bébé s’habitue à être trop porté dans les bras, ce troisième point est une fausse croyance : au contraire, plus le bébé est proche de ses parents au début de sa vie, plus il est rassuré et plus il pourra ensuite s’abandonner au sommeil rapidement car il sera serein. A cet âge, le bébé ne fait jamais de caprices et a un réel besoin d’être au plus proche de ses parents.

Pour d’autres parents, ce serait impensable de faire dormir leur bébé ailleurs que dans leur propre chambre car ils ont trop peur qu’il se passe quelque chose dans sa propre chambre et de ne pas s’en rendre compte.

Par ailleurs, quand la maman allaite, il est beaucoup plus pratique d’avoir son bébé à côté de soi la nuit pour le mettre au sein plus facilement. Dans ce cas-là les parents auront tendance à garder leur bébé dans leur chambre un peu plus longtemps.

Découvrez notre article Où faire dormir votre bébé ?

Comment installer sereinement le bébé dans sa propre chambre, après quelques mois passés à dormir dans la chambre de ses parents ?

Pour les parents comme pour les bébés, il va être important d’apprivoiser d’une part la séparation, et d’autre part ce nouvel endroit. Par exemple en :

  • commençant par aller y jouer avec votre bébé pendant la journée,
  • commençant par lui proposer d’y faire des siestes avant d’y faire ses nuits,
  • l’aménageant de manière à ce qu’elle vous plaise à vous et soit pertinente pour votre bébé, qu’il ait envie d’y rester.

Quel type de lit faut-il privilégier ? Faut-il choisir un couffin, un lit à barreaux, un lit parapluie... ?

Les pédiatres ont des recommandations très strictes à ce sujet et encourageront toujours à choisir un vrai lit. Les couffins et lits parapluie sont plutôt des lits d’appoint, à utiliser quand vous êtes en voyage.

Dans l’offre de lits existante, entre les berceaux des premiers mois, les lits à barreaux, les lits évolutifs… il est conseillé de vous référer aux normes de sécurité pour choisir un lit de bébé qui y soit conforme. Le matelas doit être ferme et que l’air puisse bien passer. Pour vous y retrouver, n’hésitez pas à consulter l’article Quel lit choisir pour votre bébé ?

Une chose importante est de pouvoir bercer votre bébé dans son lit, sans risquer de le faire tomber ou sans avoir un lit qui soit impossible ou trop lourd à manipuler. L’idée : mettre des roulettes sous le lit de votre bébé, ce qui va permettre une transition en douceur entre le moment où le bébé est bercé dans vos bras et celui où on souhaite qu’il parvienne à s’endormir tout seul dans son lit.

Et puis on connait tous ce moment où il dort parfaitement bien dans nos bras, à poings fermés, et où il se réveille à peine posé dans son lit ! Ainsi pouvoir continuer ce petit mouvement de bercement, dans son lit, peut vous aider à l’accompagner pour qu’il retrouve vite le sommeil.

Comment aménager la chambre de bébé, ou son coin sommeil dans la chambre parentale ?

Parents comme enfants, nous sommes tous différents sur ce sujet : certains sont très sensibles à l’aménagement de l’espace et d’autres pas du tout !

En général, plus le lit de bébé est installé dans un coin, avec la tête et le côté du lit de bébé contre un mur, plus cela va créer un effet cocon rassurant pour lui. Si vous veillez à ce qu’il ne soit pas dos à la porte de la chambre, le bébé pourra ainsi voir qui rentre et sort de la pièce.

L’idéal est que l’endroit dans lequel il dort ne soit pas trop encombré de meubles, afin de ne pas avoir trop de stimulations visuelles (étagères autour du lit par exemple). Si votre bébé a un mobile, évitez de le mettre au-dessus de sa tête, plutôt au-dessus du ventre ou des pieds.

Enfin, optez plutôt pour des couleurs douces et apaisantes, et ne chauffez pas trop la chambre de votre bébé.

Que penser du co-dodo ?

Les pédiatres déconseillent formellement de dormir avec votre bébé dans votre propre lit d’adulte, même pour la sieste.

Si en tant que parent, vous sentez qu’il est important d’avoir votre bébé tout proche de vous, il existe des lits spécialement conçus pour le co-dodo. Ces berceaux permettent à votre bébé de dormir tout près de vous tout en toute sécurité.

Veillez à ce que le lit de co-dodo choisi respecte bien les normes de sécurité.

Quelles règles faut-il respecter pour coucher votre bébé ?

La règle d’or : toujours coucher votre bébé sur le dos jusqu’à ce qu’il soit capable de se retourner tout seul. Par ailleurs, d’autres conseils vous seront donnés par votre pédiatre dans le cadre de la prévention contre la Mort Inattendue du Nourrisson (MIN) :

  • ne rien mettre dans le lit de votre bébé (tour de lit, couverture, oreiller, peluche, grand doudou…),
  • coucher votre bébé dans une gigoteuse et non bordé dans des couvertures,
  • surveiller la température de sa chambre.

On parle de plus en plus de plagiocéphalie : qu'est-ce que c'est ? Comment la prévenir ?

La plagiocéphalie est un aplatissement d’une zone à l’arrière ou sur les côtés du crâne, qui peut en effet être accentué par le fait que le bébé dorme à plat dos. Les parents ont alors l’impression que leur bébé a “la tête plate”.

Néanmoins le fait qu’il dorme sur le dos n’en est pas la cause : une plagiocéphalie provient souvent de tensions liées à la grossesse, l’accouchement, ou encore à des habitudes prises après la naissance (regarder plus souvent d’un côté que de l’autre, vers le côté du lit où dort sa maman, par exemple, ou être trop souvent dans le transat, figé la tête dans l’axe). Cette déformation des os du crâne ne passe pas toute seule : plus un endroit du crâne est aplati, plus c’est confortable pour lui de rester positionné de ce côté-là. Il faut donc l’aider à changer ces habitudes.

Pour que votre bébé puisse garder une jolie tête ronde : observez votre bébé et ses positions et surveillez la forme de son crâne. Parlez-en tout de suite à son pédiatre si vous repérez qu’il a l’air un peu bloqué ou que sa forme se déforme un peu.

  • A la maison, ayez en tête que passé les premières semaines, il a très rapidement besoin d’aller jouer au sol sur un tapis assez ferme et assez grand. Moins votre bébé bouge librement, plus cela va renforcer des tensions existantes : le cosy et le transat doivent être utilisés de manière ponctuelle.
  • Habituez-le tout doucement, progressivement, à jouer à plat ventre, sans le forcer. Au début, vous pouvez le positionner à plat ventre sur vous, puis le mettre sur son tapis en vous allongeant à côté de lui pour jouer ensemble.
  • Pendant le sommeil, une fois qu’il est bien endormi et que les tensions l’ont quitté, vous pourrez l’inviter à tourner sa tête de l’autre côté. Vous pouvez aussi veiller à changer régulièrement de place les objets qu’il aime regarder lorsqu’il est dans son lit (veuilleuse, décoration, etc.), ou changer l’orientation de votre bébé dans son lit (en le plaçant la tête aux pieds).
  • Lorsque vous portez votre bébé, penser à changer régulièrement de position. Ne le portez pas toujours de la même façon afin de bien mobiliser sa musculature. Si vous utilisez un porte-bébé, optez pour un porte-bébé physiologique, qui lui permettra d’avoir son dos bien arrondi (position C)  pour relâcher ses tensions cervicales.
  • Enfin lorsque vous donnez le biberon à votre bébé, pensez à changer de côté, comme un bébé allaité, qui passe d’un côté à l’autre en changeant de sein.

Encore une fois, si vous observez un blocage ou une asymétrie chez votre bébé, n’hésitez pas à consulter son pédiatre !

De bons menus menus pour bébé ?
logo Blédipop
Téléchargez l’application
image oiseau
Blédina conseil
Une écoute personnalisée
À votre disposition 24/7
Contactez-nous
Vos produits chez vous !
logo Blédina e-shop
Livraison à domicile