On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Ses premiers dessins

Bénédicte Thiriez est puéricultrice à Thionville. Elle a lancé les Zargonautes, ateliers d’activités parents/enfants.

A deux, nous sommes souvent à l’affût des premiers dessins de nos enfants. Bénédicte Thiriez, puéricultrice, nous aide à les décoder.

Pourquoi faire dessiner un enfant ?

Le dessin permet à l’enfant de découvrir de nouvelles capacités. Cette activité peut être proposée à partir de deux ans ; il adore l’expérimenter sur différents supports (papier, table, empreintes à la peinture, craie…), que ce soit en structure d’accueil ou à la maison.

Feutre, crayon de couleur, pastel… quel que soit l’outil utilisé, l’enfant devra d’abord apprendre à travailler sa motricité fine pour ensuite tenir son crayon ou sa craie. C’est également pour lui l’occasion d’apprendre à rester assis sur une chaise. Après avoir été sans cesse en mouvement pendant plusieurs mois pour développer sa motricité et acquérir la marche, le dessin l’aide à découvrir des activités plus posées.

Feutre, crayon de couleur, pastel… quel que soit l'outil utilisé, l'enfant devra d'abord apprendre à tenir un crayon
Que signifie la motricité fine et quelles en sont les étapes ?

Tenir un crayon entre ses doigts, le poser sur une feuille sans la transpercer n’est pas si simple que cela. Faire un dessin choisi est encore une autre étape. Des premiers gribouillis aux vraies compositions choisies et maîtrisées, l’enfant y arrivera petit à petit.

Lorsqu’un enfant commence à dessiner, il effectue un mouvement global de la main et du poignet, ses gestes ne sont pas bien coordonnés. Il apprend petit à petit à maîtriser le mouvement, ses dessins deviennent plus précis, et ses gestes sont plus fluides. Les lignes horizontales et verticales sont des illustrations d’une nouvelle étape, souvent pas avant l’entrée à l’école maternelle. Le premier rond, autrement appelé « bonhomme têtard » ou un escargot par exemple sont des exemples de graphisme illustrant la maîtrise du geste vers 3 ans.

Un enfant ne saura pas dessiner un bonhomme complet avant 4 ou 5 ans.

Le premier rond, autrement appelé « bonhomme têtard » est une étape importante, elle marque la maitrise du geste.
Quels outils peut-on proposer à l'enfant pour dessiner ?

Avant 3 ans, pour les premiers dessins, préférez des objets où l’ensemble permet d’écrire (peinture à doigts, craies, pastels, craies grasses…). L’enfant qui ne maitrise pas du tout son geste pourra dessiner quelle que soit sa façon de tenir son outil de dessin. Il pourra également être intéressant d’étaler la couleur au doigt sur la feuille

Plus tard, pour faciliter son apprentissage, privilégiez des crayons assez gros. Pensez également aux crayons en forme de triangle, ils permettent d’être calés au niveau des doigts.

Pensez également aux crayons en forme de triangle, ils permettent d'être calés au niveau des doigts.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous