On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

Bébé devient propre : bye-bye les couches !

La propreté des tout-petits est une affaire délicate puisqu’elle repose principalement sur la volonté de bébé. C’est à lui de se sentir prêt pour que les couches disparaissent de ses journées et qu’il prépare son entrée prochaine à l’école. Papa et Maman peuvent tout de même l’encourager, lui expliquer combien la vie sera belle sans couche… Mais sans jamais forcer leur tout-petit.

L’envie d’avoir envie

Il est rare qu’un bébé demande, de lui-même, à retirer sa couche pour aller sur le pot si jamais cet accessoire ne lui a pas été proposé ! Utilisez des livres qui abordent le thème de la propreté pour initier votre tout-petit puis déposez le pot au beau milieu du salon pour que l’enfant s’habitue à ce nouvel objet. Expliquez, surtout, que tout le monde a utilisé le pot : Marion, la cousine de votre bébé, Suzie, sa copine de crèche, vous… Valorisez, en bref, ce pot qui va devenir ludique.

Pas d’âge pour se repérer

Autant les premières poussées dentaires, la diversification alimentaire et d’autres stades se produisent à des âges plutôt précis, autant la propreté peut intervenir à n’importe quel moment. Seul point de repère : la marche ! Si bébé maîtrise celle-ci parfaitement, se montre capable de monter des escaliers à vos côtés, cela signifie que ses sphincters peuvent contrôler ses selles. Et donc vous laisser du temps pour emmener bébé vers son pot !

Le tout, avec le sourire

Oui, il y a des ratés. Oui, ils tombent toujours mal. Mais qui n’a jamais échoué avant une étape aussi grande ? Gronder son tout-petit n’aura aucun effet positif, bien au contraire. Demandez-lui de vous expliquer et surtout, anticipez en demandant très régulièrement à votre enfant s’il veut le pot et en fixant quelques principes. Par exemple, passage indispensable avant de sortir de la maison. Même si le pot reste intact.

Prendre son temps

L’école approche à grands pas ? Prévoyez plusieurs semaines avant une propreté stabilisée pour votre enfant. Et seulement en journée ! Ce n’est que plus tard que bébé pourra dormir sans couche la nuit. Une fois les accidents diurnes disparus, préférez un adaptateur dans les toilettes au pot. Plus pratique, plus hygiénique, ce système réduit la peur des « toilettes de grands » qui touche parfois certains tout-petits. Les premières semaines, valorisez surtout votre enfant quitte à en faire un peu trop. C’est le meilleur moyen de bien enraciner cette propreté et de dire adieu aux couches en journée.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous