fermer la recherche

Comment passer le cap du changement d’heure avec bébé ?

Deux fois par an, le dernier dimanche du mois d’octobre et le dernier dimanche du mois de mars, revient la question du changement d’heure qui peut un peu perturber bébé. En effet, la plupart des enfants apprécient un rythme régulier et il leur faut un peu de temps pour s’adapter quand il est légèrement chamboulé par ce fameux passage à l’heure d’hiver ou à l’heure d’été. Nos conseils pour aider bébé à bien vivre ce changement d’heure.

Pour aider bébé à s'adapter en douceur à l'heure d'hiver

Le passage à l’heure d’hiver suppose de reculer sa pendule d’une heure. Si votre enfant est réglé comme une horloge, l’idée est de décaler ses repas en les retardant d’un quart d’heure chaque jour, les 4 jours précédant le passage à l’heure d’hiver. S’il a l’habitude de déjeuner à 12h, le lendemain, faites-le manger à 12h15, puis, le surlendemain à 12h30, et enfin, le quatrième jour, à 12h45. Comme cela, le jour du passage à l’heure d’hiver, le décalage horaire passe inaperçu… Et le tour est joué !

Pour éviter que le changement à l’heure d’hiver dégrade le sommeil de bébé et le vôtre !

Au secours, avec le changement d’heure d’hiver, bébé se réveille plus tôt ! Dans la semaine qui suit, n’hésitez pas à expliquer et répéter à bébé qu’il doit rester au lit jusqu’à ce qu’on vienne le chercher, quitte à lui laisser des livres ou des jouets à portée de main, à partir de ses 18 mois. Armez-vous de patience jusqu’à ce qu’il ait intégré son nouveau rythme : il finira, lui aussi, par remettre ses pendules à l’heure !

 

Comment bien gérer le changement d’heure en hiver ?

Le dimanche du changement d’heure, préparez-vous à ce que bébé se réveille plus tôt, ce qui peut d’ailleurs durer quelques jours. Puis, quand il sera recalé, il pourrait avoir des difficultés à se réveiller : il fait encore nuit dehors ! Activez une forte luminosité pour l’aider. Et pendant tout l’hiver, profitez-en pour vivre au rythme de la nature : faites le plein de lumière le plus tôt possible, le matin, en ouvrant les volets et les fenêtres en grand, et le soir, cocoonez puisque le soleil se couche tôt.

Votre enfant a gagné une heure de sommeil la nuit du passage à l’heure d’hiver ! Il a fait le plein de sommeil et risque de refuser d’aller se coucher. Anticipez et programmez des activités au grand air pour qu’il soit fatigué en fin de journée : balades dans la forêt, sorties au square… Au retour, prévoyez un grand goûter et des lectures au calme ! Et pourquoi pas en profiter pour fêter ce passage à l’heure d’hiver par quelques massages à la lumière de sa petite veilleuse, sur fond de musique douce ?

 Pour aider bébé à s’adapter à l’heure d’été

  

Côté repas, on adopte la même technique pour le changement d’heure d’été que pour le changement d’heure d’hiver ! Petite explication de texte : décalez  les repas de bébé en les avançant d’un quart d’heure chaque jour, les 4 jours précédant le passage à l’heure d’été. S’il a l’habitude de déjeuner à 12h, le lendemain, faites-le manger à 11h45, puis, le surlendemain à 11h30, et enfin, le quatrième jour, à 11h15. Voilà qui devrait aider bébé à s’adapter au changement d’heure d’été.

L’heure d’été donne envie de traîner…

L’été, la nuit tombe tard :  la clarté du jour tient bébé éveillé et il n’a pas envie d’aller se coucher ! Fermez bien ses volets au moment de le mettre au lit pour lui signifier que, malgré les apparences, trompeuses, il est l’heure de dormir. Et à partir de 6-8 mois, laissez-le gazouiller et jouer dans son lit jusqu’à ce que le sommeil le gagne. Ne cédez pas à ses rappels : bébé risquerait de prolonger la situation bien au-delà de la période qu’il faut à son petit organisme pour intégrer son nouveau rythme et se caler sur l’heure d’été.

 

Patience et zénitude : les maître-mots

Dans les deux cas, changement d’heure d’hiver et changement d’heure d’été, soyez le plus zen possible : une heure de décalage, ce n’est pas tant que ça ! Un peu de patience, et bébé aura retrouvé son rythme. Les enfants s’adaptent vite, souvent plus vite que les adultes ! Et si vous êtes serein, votre enfant le sera aussi.

 

Mémo : et au fait, on avance ou on recule son horloge ?

Petit rappel utile grâce à un moyen mnémotechnique pour retenir, une bonne fois toutes, ce qu’il faut faire (parce qu’à chaque changement d’heure, on se pose la question !) : en hiveR, on Recule les pendules d’une heure ! A l’inverse, au changement d’heure de juin, on avance sa montre d’une heure, pour passer à l’heure d’été.

 

Aider bébé à s'adapter à un décalage horaire 

Les deux changements d’heure annuels ne sont peut-être pas les seuls qu’aura à vivre bébé… Un décalage horaire a aussi des effets sur le sommeil de bébé. S’il voyage avec vous dans un pays qui n’est pas sur le même fuseau horaire, bébé les ressentira. Mais pas avant ses 6 mois, tant que le rythme de ses repas n’est pas complètement calé ! Profitez-en donc à cette période-là de sa vie. Attendez cependant que bébé fasse ses nuits pour ne pas désorganiser son rythme naissant…

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles
pour tout savoir sur bébé !

De bons menus menus pour bébé ?
logo Blédipop
Téléchargez l’application
image oiseau
Besoin d’un conseil
pour bébé ?
Les experts Blédina répondent
À toutes vos questions
Contactez-nous
Vos produits chez vous !
logo Blédishop
Livraison à domicile