On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

À quel âge bébé sourit et rit-il pour la première fois ?

Comment sait-on que bébé nous sourit vraiment à nous, parent, et non « aux anges » ? Pourquoi sourit-il pendant son sommeil ? Qu’est-ce qui le fait rire ? Un bébé peut-il avoir un fou rire ?

Joie et bonne humeur au programme, avec un bébé ! Alors autant la cultiver en faisant travailler les zygomatiques de toute la famille. Mais, au-delà du simple exercice musculaire, qu’est-ce qui fait sourire ou rire un bébé ?

Les premiers sourires

À quel âge bébé sourit-il pour la première fois ?

Dès les premiers jours qui suivent sa naissance, encore à la maternité, vous pouvez observer votre fils ou votre fille esquissant un sourire, alors qu’il dort profondément ou que vous le tenez dans vos bras, après une tétée, par exemple. L’être humain est « conditionné » pour sourire afin d’exprimer son bien-être, il ne s’agit pas d’une convention sociale, mais d’un réflexe dès sa venue au monde.

 

En réalité, le fœtus est même apte à sourire dans le ventre maternel. Des chercheurs de l’université de Lancaster, en Grande-Bretagne, ont démontré que, à partir de la 35e semaine de gestation, le fœtus est capable de combiner plusieurs mouvements musculaires faciaux (étirement des lèvres, haussement des sourcils…) lui permettant de sourire dès la naissance.

Il ne s’agit pas d’une convention sociale, mais d’un réflexe dès sa venue au monde.

Pourquoi bébé sourit aux anges ?

Les premiers sourires de bébé ne sont pas adressés à ceux et celles qui se lèvent la nuit pour le nourrir, le changer et le bercer… Mais il ne faut pas en conclure pour autant que bébé soit un ingrat ! L’expression de contentement qui vient illuminer son visage pendant son sommeil, les premières semaines, est bien une récompense que les parents fatigués peuvent s’arroger : le nouveau-né exprime par là son bien-être. Repu, au chaud, confortablement installé, il est bien, et la quiétude de son visage le laisse paraître.

 

Lorsque le nourrisson est éveillé, il peut aussi sourire, même s’il voit encore trop mal pour discerner nettement le visage qui se penche sur lui. On dit alors qu’il sourit « aux anges » (parce qu’il est « aux anges », c’est-à-dire heureux). Le nouveau-né est dans un état de béatitude, et que son sourire vous soit directement adressé ou pas, il est bon à contempler, régalez-vous !

Les sourires intentionnels

À quel âge bébé sourit-il volontairement ?

À partir de 2 mois, le nourrisson voit plus distinctement et reconnaît les visages de ses parents, il les associe aux voix qu’il entend depuis sa vie utérine, et ces éléments le sécurisent et le mettent en joie. Si maman ou papa se penche vers lui en lui susurrant des mots doux, c’est le bonheur assuré, il n’en faut pas plus pour déclencher un bel arc de cercle venant illuminer son expression. Ce sourire, il est pour vous, preuve de son amour, de sa reconnaissance pour vos soins, de sa volonté de vous séduire et de se faire aimer, également.

 

De façon plus juste, on devrait dater l’apparition des premiers sourires volontaires en partant de la conception de l’enfant : ils sont possibles à 46 semaines conceptionnelles environ. C’est pourquoi il ne faut pas s’inquiéter si un enfant prématuré sourit plus tard qu’un autre né à terme.

À partir de 2 mois, le nourrisson reconnaît les visages de ses parents.

Qu’est-ce qui suscite le sourire chez un bébé ?

Des chercheurs se sont penchés sur cette question et en ont conclu qu’un nourrisson réagit avant tout à toute figure vue de face et en mouvement. Par exemple, si on lui présente un masque humain en carton que l’on anime, celui-ci va susciter une réaction souriante du nouveau-né, à la différence d’un profil, qui ne déclenchera pas de réaction.

Des sourires pour tisser le lien

Ces moments d’interaction sont primordiaux pour votre enfant, il en a besoin pour se construire, grandir et prendre confiance dans le monde qui l’accueille. En étant considéré, aimé, regardé, entouré, il va progressivement se sentir exister, lui, indépendamment de sa mère avec laquelle il a été en fusion pendant les mois précédents. Peu à peu, votre amour le fait naître comme une individualité à part entière, et son sourire témoigne de sa fierté à exister. Quels enjeux, dans ces sourires !

Son sourire témoigne de sa fierté à exister.

Une arme de séduction

Le petit enfant comprend très vite la richesse d’un sourire et en use à bon escient. C’est pourquoi la compagnie d’un bébé est si agréable : pas de retenue ni de filtre, chez lui, les sentiments éclosent dans toute leur spontanéité ! Bébé a bien mangé ? Un sourire illumine son visage pour exprimer son bonheur. Bébé aime ce jouet qu’il manipule ? Re-sourire ! Bébé vous voit arriver dans la pièce ? Sourire pharamineux qui vous gonfle de fierté !

 

Il commence à peine à émettre des monosyllabes (« raaa », « hiiii »), pour confirmer sa satisfaction, mais use avant tout du sourire, base du dialogue et de l’échange avec l’autre. Attention, il n’est pas question ici d’édulcorer la réalité : le revers de la médaille du sourire, ce sont les pleurs, qui existent bel et bien chez le nouveau-né et lui sont indispensables pour exprimer ses manques, désagréments ou douleurs…

À quel âge bébé rigole-t-il ?

À partir de 5-6 mois, les larges sourires se muent en éclats de rire, plus ou moins bruyants ou démonstratifs, selon les tempéraments. Mais, qu’il s’agisse de hoquets étranglés, de cris perçants ou encore de renversements de tête expressifs, les fous rires d’un bébé sont des pépites de bonheur, du concentré de joie, de l’essence de nirvana.

 

On ne résiste pas au plaisir de partager avec vous ces vidéos très drôles de bébés qui rigolent, qui ont le don de booster notre taux d’endorphines à chaque visionnage :

Pourquoi bébé rit-il pendant son sommeil ?

Il arrive même que certains bébés rient pendant leur sommeil. Tout comme le sourire aux anges du nouveau-né, ce rire intervient au cours des phases de sommeil paradoxal (ou sommeil agité), qui sont très importantes chez le petit enfant. Elles permettent une activité neuronale intense malgré un relâchement musculaire.

 

La pédiatre Marie-Josèphe Challamel, qui a beaucoup travaillé sur le sommeil des bébés (elle est l’auteur, notamment, de « Le sommeil, le rêve et l’enfant », en collaboration avec le docteur Marie Thirion), a détecté chez le nouveau-né endormi les 6 manifestations des émotions universelles : la colère, la joie, la tristesse, la peur, le dégoût et la surprise. Selon elle, ce serait une façon pour l’enfant d’utiliser « pour de faux » ces outils majeurs de la communication humaine, une sorte de répétition de ces comportement instinctifs.

Bébé aime faire rire

Après avoir intégré la richesse de l’échange de sourires, le petit enfant comprend vite qu’il peut aussi provoquer le rire chez l’autre, et il ne s’en prive pas. En riant, il cherche aussi à générer sur notre visage une expression similaire, à instaurer un dialogue. Le rire devient alors une base de communication, un rite social de compréhension. Dès 6 mois, le bébé se transforme en petit pitre qui aime provoquer votre rire et fait tout pour cela !

Le rire devient une base de communication, un rite social de compréhension.

Bébé rit quand je le gronde, comment réagir ?

Pour un tout-petit, le rire est un moyen de communication privilégié. Il l’utilise même quand il sent la relation à l’adulte se tendre. Il arrive qu’un enfant en train de commettre une « bêtise » (par exemple, monter les escaliers qui lui sont interdits) se mette à rire face à l’adulte qui lui montre sa réprobation. N’y voyez aucune provocation ou aucun défi !

À moins de 12 mois, l’enfant n’est pas encore assez mature pour intégrer les interdits, surtout face à une tentation telle que des escaliers à escalader ! En voyant son parent hausser le ton et faire les gros yeux, il essaie simplement de désamorcer le conflit en instillant du rire. La tentative n’est pas toujours heureuse, mais vous vous en souviendrez avec nostalgie dans une quinzaine d’années, face à un ado qui n’aura pas toujours le rire facile !

 

Les premiers sourires et les premiers rires

Dès la naissanceSourires de bien-être
Vers 6 à 8 semainesSourires volontaires
À 5 moisPremiers éclats de rire

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous