On mange mieux
quand on est curieux
On mange mieux
quand on est curieux

2ème trimestre : les bons apports énergétiques

A partir du 2ème trimestre, il va en falloir de l’énergie pour subvenir aux besoins nutritionnels de Bébé ! Attention, cela ne veut pas dire « manger pour deux ». Gourmande, oui, mais raisonnable…

Enceinte, on mange « deux fois mieux »

Contrairement à ce que l’on entend souvent dire, les besoins énergétiques pendant la grossesse augmentent peu. Bien sûr, de nombreux organes sont sollicités et la masse sanguine gagne en importance. Enceinte, l’alimentation doit couvrir nos propres besoins, et ceux de Bébé, pas plus ; il s’agit seulement de s’adapter. Naturellement, le petit bout va puiser tous les nutriments et l’énergie nécessaires à sa croissance et au développement de ses organes. Alors, « Manger pour deux » ? Sûrement pas !

Une alimentation équilibrée, source d’énergie 

Au quotidien, une alimentation variée, équilibrée et savoureuse – le plaisir avant tout ! – fournit tous les glucides, lipides et protéines nécessaires. Les protéines apportent des acides aminés dont certains ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme. On les trouve principalement dans la viande, le poisson, les laitages et les œufs. Ils aident à la construction et au renouvellement des tissus de l’organisme dont certains, –  placenta, liquide amniotique – évoluent pendant la grossesse.

Place aux glucides !

Grace aux glucides, on fait le plein d’énergie ! Glucides simples (glucose, fructose…) ou complexes (amidon) nous permettent en quelque sorte de recharger les batteries. Pour avoir sa ration de glucides, il convient de consommer du sucre (en quantité raisonnable), des fruits et des légumes, des laitages mais aussi des produits céréaliers ou des légumes secs. A noter, les fameuses fibres sont des substances glucidiques peu caloriques qui favorisent le transit intestinal. Alors, on n’hésite pas à en consommer !

Des lipides, mais pas n’importe lesquels

Les lipides sont eux aussi essentiels au développement des cellules et du système nerveux de Bébé. Il est donc hors de question de s’en passer ! En revanche, on privilégie les acides gras insaturés et on met la pédale douce sur les acides gras saturés présents dans les viandes grasses, la charcuterie ou les produits crémiers. En résumé, au beurre et à la crème fraîche, on préfère les huiles végétales (colza, olive, noix…), et on troque saucisson et rillettes contre des poissons gras des mers froides comme la sardine ou le saumon.

Top {{options.articles.limit}} des articles
{{category.name}}

Nos articles pour
tout savoir sur bébé !

Alimentation, sommeil…
Des conseils
pour votre ?
Contactez-nous