Jusqu'à 6 mois le lait maternel couvre tous les besoins nutritionnels de votre bébé. Cependant dès 4/6 mois et sur accord de votre médecin, la diversification alimentaire peut commencer : vous pourrez profiter de cette période où les bébés sont davantage ouverts à la nouveauté pour lui faire découvrir de nouvelles saveurs.Chaque bébé découvre à son propre rythme : s'il n'est pas disposé, attendez quelques jours avant de lui proposer à nouveau.

La règle à retenir : Lors de la première présentation d'un aliment il faut lui proposer en petite quantité (environ 2 cuillères de purée ou un léger saupoudrage de céréales infantiles) et augmenter les quantités à chaque nouvelle présentation. Bébé va progressivement découvrir de nouvelles saveurs, couleurs, odeurs et de nouvelles textures grâce aux purées de légumes, de fruits ainsi qu'aux céréales infantiles.N'introduisez qu'un seul aliment à la fois. Souvenez-vous que tous les enfants sont différents et ne se comportent pas tous de la même façon.

dummy image

Petit déjeuner

Du lait maternel

Déjeuner

 

Du lait maternel

+/- quelques cuillères de légumes*

et/ou fruits* en purée bien lisse

Goûter

Du lait maternel

+/- quelques cuillères de purée de fruits*

+/- des céréales infantiles Blédine®

Dîner

Du lait maternel

Le saviez-vous

Les grimaces de bébé expriment de nombreux sentiments : surprise, dégoût… Aussi, n'hésitez pas à lui proposer plusieurs fois au fil des semaines les aliments, même s'il semble ne pas les apprécier.

Le déjeuner et/ou le goûter sont des moments privilégiés pour diversifier l'alimentation de l'enfant.

Avis important

Le lait maternel est l'aliment idéal et naturel du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'une préparation infantile, lorsque la mère ne peut pas ou ne veut pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.

 

Pour plus d'info : www.mangerbouger.fr